Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Polémique, tests... Bernard Laporte interpelle les clubs !

Alors que World Rugby a étendu la fenêtre internationale de cet automne, la LNR et les clubs de Top 14 ne voudraient pas libérer les joueurs pour qu'ils puissent disputer les six matchs de sélection. Interrogé sur le sujet, Bernard Laporte, président de la FFR, a expliqué qu'il voulait s'entretenir directement avec les clubs. 

Wolrd Rugby a décidé d'étendre la fenêtre internationale de l'automne. Une décision que la LNR et les clubs de Top 14 n'ont pas du tout digéré. Alors que le XV de France devra finalement jouer six tests matchs, la LNR et les écuries de Top 14 se montreraient réticentes à libérer leurs joueurs. La LNR aurait même décidé d'assigner en justice Wolrd Rugby. Interrogé sur ce différend, Bernard Laporte a expliqué qu'il comptait s'entretenir directement avec les clubs afin de trouver un terrain d'entente. 

«Il faut parler avec ceux qui ont les joueurs»

« Les discussions avec la LNR sont au point mort. Ce qui m'intéresse, c'est que les décisions soient prises dans l'intérêt de tous. Les discussions ne sont pas rompues, on va trouver une solution, avec les clubs, pas forcément avec la Ligue. Il faut parler avec ceux qui ont les joueurs », a confié le président de la FFR lors d'un entretien accordé à L'Equipe