Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Coup de tonnerre pour Bernard Laporte !

Bernard Laporte, président de la FFR, ainsi que Mohed Altrad et Serge Simon, respectivement président de Montpellier et vice-président de la FFR, ont été placés en garde à vue. 

C’est un véritable tremblement de terre, à quelques jours des élections de la Fédération française de rugby. Ce mardi, Bernard Laporte était convoqué par la Brigade de répression de délinquance économique, par rapport à l’affaire de conflits d’intérêts avec Mohed Altrad, président de Montpellier. Cette convocation est d’ailleurs très mal passée du côté de Laporte, comme l’a expliqué son avocat. « C'est absolument consternant cette ingérence de l'autorité judiciaire dans une campagne électorale » a expliqué Me Jean-Pierre Versini-Campinchi, avocat du président de la FFR, à L’Équipe. « On peut imaginer que sept mois d'analyses des documents saisis lors des perquisitions auraient suffi pour le convoquer en septembre 2018. Mais nous sommes en septembre 2020. Il est insensé d'attendre deux ans avant de l'entendre, juste avant une élection à la fédération française de rugby ». 

Laporte et Altrad placés en garde à vue ! 

D’après les informations de RMC SportBernard Laporte et Mohed Altrad auraient été placés en garde à vue par la Brigade de répression de la délinquance économique. Le Parquet national financier aurait expliqué que Serge Simon, vice-président de la FFR, le responsable des relations internationales de la FFR Nicolas Hourquet et Claude Atcher, directeur général du comité d'organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby, auraient également étés placés en garde à vue.

Articles liés