Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : «Clermont ? Faut arrêter avec cette histoire de malédiction !»

Tony Marsh, ancien joueur de l’ASM Clermont Auvergne, s’est confié avant la finale de Champions Cup face aux Saracens.

Pendant très longtemps, l’ASM Clermont Auvergne a eu une réputation de looser qui lui collait à la peau. Les Jaunards ont toujours eu des grosses équipes, capables de réaliser les meilleurs exploits… mais les pires aussi. En 106 d’histoire, ils ont remporté un seul Bouclier de Brennus pour pas moins de onze finales perdues. Ce samedi, les Auvergnats disputeront leur troisième finale européenne, après avoir connu deux défaites les saisons précédentes.

« Il faut arrêter de penser à toutes ces finales perdues »

Tony Marsh a disputé trois finales de Top 14 avec l’ASM Clermont Auvergne et n’en a gagné aucune (1999, 2001, 2007). Pour l’ancien international français, il est temps d’en finir avec cette histoire. « Il faut toujours croire que la prochaine sera la bonne. Et arrêter de penser à l’histoire de l’ASM, à toutes ces finales perdues » a-t-il expliqué, d’après Sport24. « C’est une finale, c’est 80 minutes. Il ne faut pas se poser toutes ces questions, ne pas rentrer là-dedans avant une finale. Les joueurs doivent arrêter avec cette histoire de malédiction… Bien sûr que ça va être très compliqué vu l’adversaire. Mais Clermont est du même niveau que les Saracens ».

Articles liés