Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe : Les vérités sans détour de Tony Yoka sur sa suspension !

Tony Yoka, suspendu jusqu'au 1er juillet 2019, évoque donc la décision forte autour de ses trois contrôles antidopage manqués.

En ratant trois contrôles en 2017, Tony Yoka s’est vu infliger une suspension d’un an de la part de l’agence française antidopage. Le Français fera donc son grand retour sur les rings en juillet prochain, tout en rongeant son frein avant de retrouver officiellement la compétition, sa "Conquête". Interrogé par Le Parisien ce samedi, le médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 revient sur cette pause forcée.

« J’avais le choix entre positiver ou broyer du noir chez moi. J’ai pris la première option »

« Quand elle est tombée, j’avais le choix entre positiver ou broyer du noir chez moi. J’ai pris la première option. Après quelques vacances, j’ai soigné tous mes bobos. J’en ai profité pour faire plein de choses que je n’aurais pas pu faire autrement comme monter une association dont je parlerai plus tard. J’ai vu grandir mon fils de 15 mois. Je ne suis pas à plaindre. Je le dis toujours : je suis un privilégié. J’ai une belle famille, un bel enfant. Je suis un des rares en France qui peut vivre de la boxe. Je traverse un petit passage à vide, c’est vrai, mais qui est peut-être nécessaire pour mieux revenir. Dans cette année de pause, je sais que j’ai passé le plus dur et que je reviendrai encore plus fort », explique Tony Yoka.

Articles liés