Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Vettel juge les progrès de la Ferrari

Pour la première fois de la saison, Sébastian Vettel a fait mieux que 3e lors du Grand-Prix de Monaco ce dimanche en terminant second. Une performance qu’il attribue aux progrès de la Ferrari.

En difficulté depuis le début de la saison où il n’avait jamais fait mieux que troisième, Sebastian Vettel s’est classé deuxième du Grand-Prix de Monaco ce dimanche grâce à la pénalité subie par Max Verstappen. Le pilote Ferrari a néanmoins remarqué de nets progrès sur la Ferrari même s’ils semblent encore derrière Mercedes. Pour Sebastian Vettel, sa monoplace manque juste un peu de grip pour se rapprocher des meilleurs.

« Je ne pense pas que la voiture soit aussi mauvaise qu'elle en a l'air »

« J'ai vu que Valtteri était plus rapide, mais il n'y avait aucune chance qu'il puisse passer, car notre vitesse de pointe est vraiment bonne. C'est juste que nous manquons d'appui, une faiblesse que nous connaissons. Je ne pense pas que la voiture soit aussi mauvaise qu'elle en a l'air. Les résultats devraient être meilleurs ici ou là, mais il est très difficile pour nous de placer la voiture dans la fenêtre où elle est se comporte bien. Assurément, quand nous sommes dedans, nous sommes plus compétitifs, mais encore loin de là où nous voudrions être. C'est vraiment la leçon clé : il faut se concentrer sur le fait d'essayer de placer la voiture dans cette fenêtre à court terme. En attendant les trois, quatre, cinq prochaines courses, évidemment on doit s'assurer d'améliorer la voiture, d'avoir plus de grip afin de pouvoir aller plus vite, c'est aussi simple que ça », a expliqué Sebastian Vettel, dans des propos rapportés par Motorsport.

Articles liés