Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le patron de Ferrari n’abandonne pas face à Mercedes !

Après un début de saison catastrophique, Ferrari ne souhaite pas baisser les bras et croit en ses chances pour le prochain Grand Prix, comme l’affirme Mattia Binotto

En ce début de saison, Ferrari n’y est pas. En six courses, les deux monoplaces de Sebastian Vettel et Charles Leclerc ne sont jamais parvenus à s’imposer et ne comptent que quatre podiums. Une bien faible performance comparée à celle de Mercedes, qui enchaîne les victoires depuis le Grand Prix d’Australie. Après Monaco, qui a vu Lewis Hamilton triompher une nouvelle fois, la Scuderia compte 118 points de retard au championnat des constructeurs sur l’écurie allemande (Mercedes : 257 points ; Ferrari : 139 points). Mais avant de disputer le prochain Grand Prix au Canada, le patron de Ferrari, Mattia Binotto, affirme qu'il est toujours en course.

« Les Mercedes sont les plus forts. Ferrari n’abandonne pas »

« Le Canada ne sera pas la dernière course de la saison, il est donc nécessaire de continuer à s’améliorer à chaque Grand Prix. Nous sommes en train de développer un programme qui devrait résoudre les problèmes apparus sur la voiture cette année, les travaux sont en cours à Maranello. Les voitures seront les mêmes qu’à Monaco, la seule chose que nous puissions faire est de nous préparer du mieux possible. Comme je l’ai déjà dit, ce n’était pas la dernière course de la saison, je pense que nous ferons mieux au Canada qu’à Barcelone. Mais pour l’instant, les Mercedes sont les plus forts, ils ont la meilleure voiture. Ferrari n’abandonne pas. Nous essayons, les développements se poursuivent et le championnat est encore très long. Le Canada est une piste très différente, nous avançons course par course. Toute l’équipe est consciente de la situation et tout le monde est motivé pour la renverser. Je ne pense pas qu’il s’agisse de fuir une quelconque pression, nous sommes totalement concentrés sur notre travail et nous n’avons pas le temps d’écouter ce qui se dit sur nous » a lâché Mattia Binotto pour La Gazzetta dello Sport.

Articles liés