Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Rosberg revient sur la pénalité de Vettel au Canada

Victime d’une pénalité de 5 secondes, Sebastian Vettel a terminé second du Grand-Prix du Canada. Une sanction que Nico Rosberg considère comme méritée.

Le Grand-Prix du Canada aurait dû être le théâtre de la première victoire de la saison de Sebastian Vettel, mais il faudra attendre encore… En cause, une pénalité de 5 secondes subie par le pilote Ferrari pour un retour en piste dangereux qui a offert la victoire à Lewis Hamilton. Cette sanction a mis hors de lui le quadruple champion du monde qui a un temps envisagé de snober le podium. Pourtant, Nico Rosberg estime que la décision des commissaires est justifiée.

« Sa pénalité est méritée »

« C’est toujours la même histoire quand Lewis et Vettel se battent pour une position. Lewis le met sous pression et, à chaque fois, Vettel craque et part à la faute. Cela faisait plusieurs tours que Lewis lui mettait la pression, tour après tour, et il a craqué et est sorti de la piste. Après, il vient se plaindre à la radio et dire : "Mes pneus étaient sales, je ne pouvais rien faire d’autre, où voulaient-ils que j’aille, je n’avais pas vu que Lewis était là". Mais Lewis était bien là, et les règles sont très claires : quand vous quittez les limites de la piste, vous devez revenir d’une façon sûre. Vettel est revenu en piste comme s’il n’y avait que lui et je pense qu’il aurait très bien pu laisser plus d’espace à Lewis, surtout sur la fin. Mais il ne l’a pas fait, et Lewis s’est retrouvé dans une situation dangereuse. J’ai plusieurs fois regardé le replay de l’incident : si Lewis n’avait pas freiné, soit il se serait pris le mur, soit la Ferrari ! Donc qu’on arrête, il n’a pas regagné la piste d’une façon sûre, sa pénalité est méritée », a expliqué Nico Rosberg, dans des propos rapportés par Fi.fr.

Articles liés