Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Quand McLaren se défend de dissimuler des informations sur l’état d’Alonso !

Alors que le flou persiste autour de l’accident de Fernando Alonso lors des essais hivernaux, le directeur de l’écurie McLaren Eric Boullier s’est exprimé sur le sujet dans les colonnes d’El Pais.

Privé de Grand Prix en Australie car insuffisamment remis de son accident lors des essais hivernaux en Espagne, Fernando Alonso prend son mal en patience mais risque de « devenir fou » s’il reste à la maison un jour de plus, selon son directeur chez McLaren Eric Boullier. Le Français qui s’est défendu de dissimuler des informations sur l’accident et l’état de santé de l’Espagnol de 33 ans.

« COMPLÈTEMENT TRANSPARENT AVEC L’ENTOURAGE D’ALONSO »

« J’étais avec lui à l’hôpital tous les jours, j’ai parlé avec les médecins, et je suis complètement transparent avec l’entourage d’Alonso, a-t-il confié à El Pais. Nous voulons le meilleur pour lui. J’ai moi-même coordonné l’enquête mise en place à Woking (siège de l’écurie britannique, ndlr) et tout a été fait en totale transparence avec la FIA. Est-ce que nous connaîtrons un jour la vérité ? J’espère bien ! Je vous assure que nous ne cachons rien. Croyez-moi, je ne mens jamais ». La participation de Fernando Alonso au Grand Prix de Malaisie n’est pas encore confirmée et McLaren suivra les recommandations des médecins, précise l'article du quotidien. 

Articles liés