Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Les confessions de Romain Grosjean avant le Grand Prix de Chine !

Si Romain Grosjean tentera de tirer son épingle du jeu en Chine, le pilote de chez Haas croit ouvertement en ses chances. 

Après le Grand Prix d’Australie dimanche dernier, et la victoire de Sebastian Vettel devant Lewis Hamilton, les pilotes du Championnat du monde ont désormais rendez-vous avec la Chine. Malgré son abandon à Melbourne, Romain Grosjean estime que sa monoplace pourrait donner entière satisfaction à Shanghai

« Si la voiture est bonne en qualifications, la course s’annonce bien »

« Shanghai est un circuit compliqué. Il est très exigeant sur le train avant de la voiture et si ce dernier ne fonctionne pas, c’est compliqué. En revanche, il y est possible de dépasser. Il y a une longue ligne droite de retour avec une zone de DRS qui permet de dépasser. Si la voiture est bonne en qualifications, la course s’annonce bien. Si ce n’est pas le cas, on sait que la course sera difficile. J’adore le premier virage, car c’est un grand défi d’y rentrer à fond, puis de descendre les rapports jusqu’à la seconde vitesse, c’est un virage très sympa. C’est un virage tellement long, on peut y faire une vraie différence. Le virage qui mène à la ligne droite du retour, dans lequel on remet progressivement les gaz, est très important, car il conditionne une ligne droite d’un kilomètre et demi. Il faut accélérer au plus tôt », confie le Français dans des propos accordés à Nextgen-Auto

Articles liés