Accès direct au contenu

TRANSFERTS

Paris coiffe par Lille pour Bisevac

le10sport

Depuis plus d'an, Antoine Kombouaré et le PSG souhaitent recruter Milan Bisevac. Mais Paris pourrait se faire couper l'herbe sous le pied par Lille, qui s'est clairement positionné sur le dossier.

Depuis qu’ils ont collaboré ensemble à Valenciennes lors de la saison 2008-09, Antoine Kombouaré et Milan Bisevac se vouent un respect et un amour mutuel. « Il m’a fait franchir un palier, ses conseils m’ont fait progresser. J’ai très envie de retravailler sous ses ordres », confiait au 10 Sport le défenseur central serbe de VA, à propos du coach parisien, en novembre dernier. L’été dernier Antoine Kombouaré avait d’ailleurs tout tenté pour enrôler Bisevac au PSG. Mais après trois mois de négociations, l’affaire avait capoté. Paris n’ayant pas les reins assez solides financièrement.

Prix de départ : environ 3 millions

Cet été, Paris est pourtant bien décidé à revenir à la charge. Bisevac semble être même devenu la priorité des recruteurs parisiens au poste de défenseur central depuis qu’ils ont, selon nos informations, décidé de rayer de leur liste Mauro Cetto, libre en juin prochain. D’autant que les dirigeants valenciennois, comme l’été dernier, ne s’opposent pas à un départ de l’international serbe, sous contrat jusqu’en 2012 avec VA. « J’ai un bon de sortie cet été » nous a confirmé Milan Bisevac. Son prix de départ devrait tourner aux alentours de 3 millions d’euros.

 « Je veux jouer la coupe d’Europe »

Mais depuis quelques semaines, Paris n’est plus seul sur le coup. Selon nos informations, Lille à la recherche de deux défenseurs centraux pour la saison prochaine, s’est clairement positionné sur le dossier et aurait déjà engagé des discussions avec les représentants du défenseur de VA. Un concurrent de taille pour le PSG puisque les Lillois sont quasiment assurés de disputer la Ligue des champions. Jouer l’Europe, c’est d’ailleurs la seule ambition de Milan Bisevac la saison prochaine. « J’ai déjà connu la coupe d’Europe avec l’Etoile Rouge de Belgrade et j’ai envie de la rejouer. Je sens que j’ai le niveau et que je peux franchir encore un cap. Et pour un défenseur central, j’arrive dans mes meilleures années », assure Bisevac.

Bisevac : « Paris, c’est un rêve »Milan Bisevac sait surtout que s’il veut conserver sa place de titulaire en équipe nationale serbe, un départ dans un club plus prestigieux reste inéluctable. « Contre l’Estonie, je jouais aux côtés de Vidic qui évolue à Manchester United, d’Ivanovic qui est à Chelsea et de Kolarov qui est à Manchester City ! Et moi, je joue à Valenciennes (rires). C’est énorme !, n’en revient toujours pas le Serbe. Après trois ans sans sélection, c’était mon objectif de début de saison. J’ai tout fait pour y parvenir, mais si je veux y rester, je sais que je dois jouer l’Europe. » Même s’il assure que « jouer à Paris, c’est un rêve » et que le PSG et Lille sont « deux très belles équipes et deux grands clubs », Bisevac ne veut pas parler de son avenir personnel avant la fin de la saison. « Si je commence à m’éparpiller, ce n’est pas bon. Tout le monde à Valenciennes m’a formidablement bien accueilli et j’ai beaucoup de respect pour ce club, les dirigeants, les joueurs et les supporters. Il m’est arrivé que des bonnes choses ici et aujourd’hui, je n’ai qu’une seule envie : que VA reste en Ligue 1 ».