Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Une piste d’Antero Henrique revient sur son été agité !

Alors qu’il suscitait l’intérêt de nombreux cadors européens, dont le PSG, Patrik Schick est revenu sur son été agité.

Patrik Schick n'a pas eu le temps de s'ennuyer cet été. Lors du dernier mercato estival, l’ancien buteur de la Sampdoria Gênes ne manquait pas de prétendants. Le PSG, l’Inter Milan et la Juventus Turin, entre autres, étaient sur ses rangs. Alors qu’il était à deux doigts de s’engager avec la Vieille Dame, l’affaire a finalement capoté après sa visite médicale. Alors qu’il s’est finalement engagé avec l’AS Rome, Patrik Schick est revenu sur son mercato agité lors d’un entretien accordé au magazine tchèque Reporter.

«Les offres qui me plaisaient le plus venaient de Turin, Milan et Rome»

« À la fin de la saison dernière, je pouvais choisir. Les offres qui me plaisaient le plus venaient de Turin, Milan et Rome. J’ai choisi la Juventus. J’avais appelé (Pavel) Nedved et tout m’avait l’air fascinant. J’étais impatient. En juin, je me sentais un joueur de la Juventus, mais en réalité je ne l’étais pas. Les examens médicaux à Turin ? Je savais que ce n’était pas grave, c’était une inflammation cardiaque qui était passée, j’étais bien. Je savais que j’avais assez de temps pour me reposer et que tout serait normal. Mais la Juventus a reporté mon transfert. Quand je suis revenu de vacances, mon agent Paska m’a dit de revenir à Turin pour d’autres tests. Je lui ai répondu que je n’irai nulle part. À la Juventus, ils ne s’intéressaient pas vraiment à moi. J’étais un peu en colère. À la mi-juillet, ma clause libératoire de 25M€ n’était plus valide. Le président de la Sampdoria m’a dit qu’il voulait obtenir la somme la plus élevée possible pour me laisser filer, et il l’a fait en me vendant à 40M€. Quand j’ai signé, j’ai ressenti un grand soulagement parce que je pouvais me concentrer sur le football », a-t-il raconté.

Articles liés