Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Quand Daniel Riolo conseille à Antero Henrique de lâcher Mbappé

Alors que le PSG est concentré sur le dossier Mbappé, Daniel Riolo a conseillé à Antero Henrique de lâcher l’affaire.

Le PSG doit battre en retraite pour Kylian Mbappé. C’est en tous les cas ce qu’a estimé Daniel Riolo. Après avoir bouclé la signature de Neymar, Antero Henrique est plus que jamais sur la piste de Kylian Mbappé. Mais après avoir déjà dépensé 222M€, le club de la capitale devrait avoir de grosses difficultés à rester dans les clous du Fair-Play Financier s’il réalise un deuxième coup de cette ampleur. Surtout si le PSG ne parvient pas à vendre des joueurs à forte valeur marchande. Selon Daniel Riolo, Antero Henrique ferait mieux de ne plus s’attarder sur ce dossier.

«Même au PSG on se demande s’il est judicieux d’aller plus loin pour Mbappé»

« Plus les jours passent, plus je me dis que Paris doit lâcher le dossier Mbappé. Mieux, je crois aussi qu’il est préférable pour le joueur de rester dans son club. L’affaire est en train de devenir très compliquée. Trop même. D’abord, il est quand même curieux de noter que le PSG et Mbappé sont d’accord, mais que dans le même temps, aucune offre concrète n’a encore été formulée. Mais au lieu de vouloir frapper fort, le PSG ne ferait-il pas mieux de frapper juste ? Neymar, ok, on a compris. Mais Mbappé ? Le joueur ne s’est pas d’abord décidé à partir, puis oui. Le Real ? Le PSG ? Les chiffres arrivent. Ils feraient tourner la tête de n’importe qui. Monaco ne veut pas vendre au PSG et annonce donc un chiffre astronomique. Ce chiffre handicape le Real. Comment aller le vendre 100 au Real si on a dit que pour Paris, c’était 160 ou 180 ? L’enthousiasme d’un PSG qui ferait sauter la banque en un été n’a été qu’un feu de paille. Aujourd’hui, même au club, on se demande s’il est judicieux d’aller plus loin. Le PSG ne devrait-il pas aller taper à une autre porte ? Ce qui pouvait sembler juste, faisable, il y a peu, est devenu incongru. En foot, tout va très vite. Ça marche même sur le mercato. Le temps passe, les choses bougent. La boutique ne marche pas très bien. Avant de vendre les "pas bons", Paris se sépare d’un bon, Matuidi. Les clous du FPF s’éloignent », a-t-il développé sur RMC Sport.

Articles liés