Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : «Mbappé ? Ça vaut plus que Neymar»

Dans le viseur de Zinedine Zidane, Kylian Mbappé pourrait faire l’objet d’une offre record de la part du Real Madrid, à hauteur de 280M€. Un montant justifié ? Damien Comolli, ancien directeur sportif de Liverpool et Tottenham, s’est livré sur le sujet.

Même si le PSG n’entend pas lâcher sa pépite cet été, Kylian Mbappé pourrait bien être au cœur du prochain mercato estival. Le 10 Sport vous révélait notamment au moment de sa nomination que Zinedine Zidane avait placé le Français dans sa short-list afin de relancer le Real Madrid. Florentino Pérez pourrait alors verser jusqu’à 280M€ pour tenter de convaincre Nasser Al-Khelaïfi. Un prix justifié ? Ce samedi, Le Parisien se concentre sur la valeur de Kylian Mbappé et a notamment interrogé Damien Comolli pour évoquer ce sujet. Si l’ancien directeur sportif de Tottenham et Liverpool se montre prudent concernant son prix précis, celui-ci explique cependant que le natif de Bondy est désormais plus coté que Neymar sur le marché.

« On parle de l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football en devenir »

« Son prix ? Je n’en ai aucune idée. Pour moi, ça vaut plus que Neymar. On parle de l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football en devenir, qui partirait d’un grand club pour un autre grand club. C’est difficile de trouver des références. De la subjectivité, il y en a toujours mais si vous êtes un acheteur rationnel, vous essayez de la réduire au maximum. Le facteur le plus important est la durée du contrat. S’il lui reste trois, quatre ou cinq ans, ça ne fait pas une énorme différence, mais quand le joueur entre dans les deux dernières années de contrat, le bras de fer change de côté et passe entre les mains de l’agent et du joueur. Il y a aussi l’âge du joueur qui compte, afin de déterminer le futur contrat et l’amortissement du transfert. Combien pourrait mettre le Real Madrid ? Je n’en sais rien. J’ai dit qu’il n’y aurait jamais de transfert à 200 millions d’euros et je me suis trompé (sourire). Les revenus ne cessent d’augmenter », explique Damien Comolli.

Articles liés