Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Les aveux de Yuri Berchiche sur son avenir !

Le PSG étant sur les traces d’un nouvel arrière gauche, Yuri Berchiche pourrait donc voir son avenir être menacé. L’Espagnol en a d’ailleurs dit plus sur la suite de son aventure.

Arrivé en tant que doublure de Layvin Kurzawa, Yuri Berchiche a su profiter des contre-performances du Français pour s’imposer dans l’esprit d’Unai Emery. Si l’ancien de la Real Sociedad est aujourd’hui le numéro 1, rien ne dit qu’il sera encore là la saison prochaine. En effet, pour la saison prochaine, le PSG se serait mis en quête d’un arrière gauche avec comme priorité Alex Sandro, actuellement à la Juventus. D’ici quelques mois, Berchiche pourrait donc voir sa place être remise en question et les questions sur son avenir fuser.

« Je sais que c’est difficile de rester dans un club de cette dimension plusieurs années »

Dans une interview accordée à Mundo Deportivo, Yuri Berchiche a été interrogé sur son avenir au PSG. Evoquant également un retour à la Real Sociedad, l’arrière gauche a alors confié : « Si Emery ne continue pas, que fera Yuri ? J’ai encore 3 années de contrat, mais depuis que je suis arrivée, je sais que c’est difficile de rester dans un club de cette dimension plusieurs années. Je suis tranquille et content de mon travail fait ici ces mois. Je suis arrivé en pensant que cela sera difficile de jouer la première année, mais cela est arrivé dans toutes les équipes où j’ai joué. Je travaille tous les jours, j’ai gagné mon poste et j’ai fini par jouer les plus gros matchs de la saison. Tout peut se passer sur le marché, est-ce que je peux revenir à la Real Sociedad ? Vous ne pouvez pas fermer la porte à quelque chose, mais la vérité, si je suis sincère, c’est difficile. Je suis parti de la Real en ayant fait ma meilleure saison et laissant le club en Europe. Je suis parti avec une bonne saveur dans la bouche et cela me semble dangereux de revenir en ayant laissé de si grandes attentes. Comme on le dit, les secondes occasions n’ont jamais été bonnes, mais on ne sait jamais ».

Articles liés