Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le Real Madrid attendrait un coup de fil de Leonardo pour Neymar !

Ce jeudi, Marca expliquait que le Real Madrid avait envoyé un émissaire à Paris pour évoquer le cas Neymar avec la direction du PSG. Cette information a néanmoins été démentie par le Real Madrid, qui n’envisagerait aucun déplacement sans une invitation au préalable de Leonardo.

Alors que le FC Barcelone est régulièrement mis en avant dans le dossier Neymar depuis le début de l’été, c’est bien le Real Madrid qui a été mis à l’honneur ce jeudi. L’Équipe révélait dans ses colonnes une offre colossale de Florentino Pérez pour la star du PSG, comprenant un chèque de 100M€, Gareth Bale, James Rodriguez et Keylor Navas. Quelques heures plus tard, Marca annonçait de son côté qu’un émissaire du Real Madrid se serait rendu dans la capitale française ces dernières heures pour discuter d’un éventuel transfert de Neymar. Deux informations démenties par les Merengue, qui auraient une stratégie très claire.

Le Real Madrid attendrait un signe du PSG pour une rencontre décisive

À son tour, El Confidencial explique que le Real Madrid nie fermement toute offre pour Neymar, ainsi que le déplacement d’un membre de son club à Paris. Les Merengue seraient toujours dans l’expectative et refuseraient de s’affoler malgré les nombreuses révélations publiées dans la presse sur le sujet. Si Florentino Pérez n’aurait pas renoncé à Neymar, le club merengue n’aurait toutefois pas l’intention de se déplacer à Paris pour y rencontrer Leonardo sans garanties, à l’image de ce qu’ont fait les dirigeants du FC Barcelone le 13 août dernier, arrivés dans la capitale sous les caméras des médias espagnols et repartis sans avoir décroché le moindre accord. Les Merengue attendraient tout simplement un appel du PSG leur signifiant que le club de la capitale est disposé à boucler l’opération avec eux. Si le Real Madrid est contacté, un déplacement à Paris serait alors à envisager selon El Confidencial, mais y aller sans invitation serait absurde d’après la Casa Blanca.

Articles liés