Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Du nouveau pour Al-Khelaïfi avec le fair-play financier ?

Alors que l'UEFA serait en passe d'apporter quelques retouches au Fair-play financier, la balance des transfert serait l'un des points essentiels de cette réforme.

Depuis l’arrivée des investisseurs qataris en 2011, le Paris Saint-Germain est entré dans une nouvelle ère. Le pays du Golfe Persique n’hésite pas à sortir le chéquier sur le marché des transferts afin d’apporter de grands noms du football mondial au sein de l’effectif. Nasser Al-Khelaïfi peut notamment se targuer d’avoir enrôlé Neymar l’été dernier, pour la coquette somme de 222M€, mais l’influent président parisien reste sous le joug d’une enquête de l’UEFA concernant le Fair-play financier, et Le Parisien annonce une réforme spécifique du FPF.

Une réforme sur les déficits ?

Si l’actuel système autorise les clubs à enregistrer un déficit de 30M€, l’UEFA pourrait néanmoins revoir ses plans. Selon les informations du quotidien francilien, la haute instance du football européen pourrait augmenter ce plafond jusqu’à 100M€ sur toute une saison, mais dans l’exemple du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi serait obligé de vendre pour 320M€ de joueurs si la direction parisienne dépensait par exemple 420M€ sur l'ensemble des deux périodes de mercato d'une année. La réforme pourrait être votée le 24 mai prochain. 

Articles liés