Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Cet indice de taille pour le fair-play financier !

Alors que la réponse du TAS serait imminente pour le PSG, le cas de Galatasaray pourrait donner le sourire aux dirigeants parisiens. Explications.

Tout le Paris Saint-Germain est suspendu à la décision du TAS. En effet, il y a quelques semaines, le club de la capitale a décidé de faire appel au Tribunal Arbitral du Sport afin de dénoncer la procédure de l'ICFC. Rappel des faits, le 13 juin 2018, la chambre d'instruction de l'ICFC décide de n'infliger aucune sanction au PSG suite à l'enquête ouverte au lendemain du mercato qui avait vu débarquer Neymar et Kylian Mbappé. Mais le 19 septembre, la chambre de jugement demande un rééxamen du dossier. Une demande qui semble hors-délai, poussant donc le PSG à saisir le TAS.  

Le TAS donne raison à Galatasaray dans une affaire similaire à celle du PSG

Comme annoncé par le JDD, une réponse est d'ailleurs attendue dans les prochains jours. Et dans ses colonnes, L'Equipe révèle que la décision rendue par le Tribunal Arbitral du Sport dans le cas de Galatasaray a dû réjouir les dirigeants du PSG. En effet, le TAS a donné raison au club turc pour une affaire similaire. La chambre d'instruction de l'ICFC avait convenu d'un accord de règlement le 25 juin 2018 avant que la chambre de jugement ne décide le 5 octobre de rouvrir ce dossier. Un timing trop long aux yeux du TAS qui a donc donné raison à Galatasaray et qui devrait donc probablement en faire de même avec le PSG. Une excellente nouvelle pour les Parisiens dans le cadre du fair-play financier.

Articles liés