Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Barcelone : Une cible commune met les choses au clair sur son avenir !

Mehdi Benatia, AS Rome

Alors que de nombreux grands clubs européens surveilleraient de près sa situation, le défenseur de l’AS Rome Mehdi Benatia a fait le point sur son avenir.

Si l’AS Rome réalise une si bonne saison 2013-2014 en Italie (2e de la Serie A à huit points de la Juventus Turin), elle le doit en partie à l’apport de Mehdi Benatia en défense centrale. Recruté l’été dernier en provenance de l’Udinese contre un chèque de près de 13,5M€, le défenseur international marocain (32 sélections, 1 but) a tenu jusqu’ici à bout de bras de la défense des Giallorossi en compagnie de Leandro Castan. De quoi susciter l’intérêt de nombreux autres clubs européens.

« JE VOUDRAIS JOUER DANS LE NOUVEAU STADE »

Alors que le PSG, le FC, Manchester United ou encore le Bayern Munich l'apprécieraient particulièrement, Mehdi Benatia a tenu à mettre les choses au clair, lui qui est actuellement blessé. « Tout va bien avec la Roma et avec Rudi Garcia nous sommes en plein essor. Je souhaiterais pouvoir rester longtemps et jouer dans le nouveau stade. Pour le mercato, je n’ai pas grand-chose à dire. Je suis bien à Rome et je veux faire partie d’une équipe si compétitive. Si le club me demande de partir, je partirai, mais je n’y crois pas », a déclaré le Marocain dans des propos rapportés par le Corriere dello Sport.

QUAND BENATIA COMPARAIT RUDI GARCIA À JOSÉ MOURINHO

Alors que le club romain est la vraie bonne surprise de cette saison en Serie A, Mehdi Benatia avait déjà confié en début de saison tout le bien qu’il pensait de son nouvel entraîneur, Rudi. « Garcia le nouveau Mourinho ? La comparaison tient. Ils sont jeunes, ils ont une forte personnalité tous les deux, la belle gueule. Ils passent bien en conférence de presse, ils sont très proches de leurs joueurs. Le coach est aussi un adepte du beau jeu et, pour l’instant, les résultats parlent pour lui. Il a très bien démarré et ce n’est pas un hasard. Il y a beaucoup de travail derrière ça, il est très souvent au stade, il a appris l’italien en deux mois, tout ça prouve son envie », avait-il déclaré.

Articles liés