Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Après Neymar, Leonardo fait d’énormes annonces pour Tuchel et Mbappé !

Déjà très loquace au sujet du feuilleton Neymar, Leonardo s'est également prononcé sur la situation de Kylian Mbappé et Thomas Tuchel. 

Leonardo poursuit son opération communication. Après avoir fait le tour du feuilleton Neymar, le directeur sportif du PSG s'est attardé sur l'avenir de Kylian Mbappé pour lequel il est incapable de promettre une prolongation. « Une priorité de discuter de prolongation avec Mbappé ? Il n'est pas question de savoir si c'est une priorité ou pas. Mbappé est là, il est très important pour le club, il n'y a aucun débat là-dessus. À la reprise de l'entraînement, lundi, il est arrivé avec une super attitude, le sourire. Comme toujours. Il est charismatique, les gens l'aiment beaucoup. C'est important d'avoir dans l'effectif un joueur comme lui, jeune, souriant. Faut-il le prolonger ? Ce n'est pas une question. Moi, je ne fais jamais de promesses. Pour deux raisons : la première est que je ne suis pas celui qui fait tout dans ce club ; la seconde, je ne veux pas faire de promesse en l'air, sans être certain de pouvoir les tenir. La seule chose qui m'intéresse, c'est le concret, c'est aujourd'hui. Le PSG doit-il construire l'avenir autour de Mbappé ? C'est un joueur formidable. Oui, un joueur formidable… », confie-t-il au Parisien.  

Tuchel et Mbappé peuvent être tranquilles

Dans la suite de son interview, Leonardo a également évoqué l'avenir de Thomas Tuchel qui avait prolongé son bail de deux ans il y a quelques semaines. Et malgré les rumeurs au sujet d'un intérêt pour Massimiliano Allegri, le Brésilien assure que l'entraîneur du PSG n'est pas en danger : « Il a deux ans de contrat. On ne discute même pas de ça. Tu gagnes, tu perds, c'est la vie. On avance. (…) Il a ses idées, claires. Il sait ce qu'il veut. Pour lui, c'était une première année à l'étranger, il est passé de la mentalité allemande à la française, bien différente. Il est en train d'apprendre. Mais je pense qu'il est solide, qu'il a ses convictions. Il a un bon groupe de travail. »  

Articles liés