Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Un recrutement Made In France pour la première de Villas-Boas ?

Surveillé par l’UEFA dans le cadre du Fair-Play financier, l’Olympique de Marseille a passé un accord de règlement avec l’instance européenne qui devrait considérablement chambouler ses plans pour le mercato estival.

En témoigne la nomination d’André Villas-Boas au poste d’entraîneur pour les deux prochaines saisons, l’Olympique de Marseille semblait jusqu’ici déterminé à tourner la page Rudi Garcia afin de repartir sur de nouvelles bases. Directeur sportif de l’OM, Andoni Zubizarreta aurait d’ailleurs discuté avec l’entraîneur portugais des pistes à exploiter pour le mercato avant que ce dernier ne parte en vacances. Cependant, l’UEFA a signé un accord de règlement avec l’OM il y a 10 jours, bien qu’il ait été officialisé qu’il y a peu. Dans le cadre du Fair-Play Financier, le club phocéen devra alors passer d’un déficit de 80M€ à 30M€ d’ici l’été prochain. La Provence a fait le point dans ses colonnes de vendredi sur les répercussions que cet accord pourrait avoir sur le recrutement.

Suite à la sanction de l’UEFA, l’OM se tournerait vers un recrutement 100% Ligue 1

D’après les informations du quotidien, la décision de l’UEFA devrait engendrer bien des départs. Des joueurs qui ont néanmoins assuré leur volonté de poursuivre à l’OM seraient désormais à l’écoute d’intérêts de clubs étrangers quand certains agents s’agiteraient dans le même temps pour ramener des offres parfois au rabais du réel statut du joueur. Maxime Lopez plairait toujours autant en Espagne et en Allemagne, mais un club italien serait entré dans la danse, quand le profil de Kevin Strootman plairait en Angleterre. Et alors que plusieurs joueurs chercheraient des portes de sorties, ce qui soulagerait les finances de l’Olympique de Marseille, le club phocéen devrait se tourner vers un recrutement 100% Ligue 1. En ce sens, Flavien Tait pourrait être amené à arborer la tunique marseillaise la saison prochaine, bien que b ne soit pas encore passé à la vitesse supérieure. Anthony Briançon, qui voudrait rester dans le sud de la France, évoluant actuellement à Nîmes, attendrait de rentrer de vacances pour prendre une décision et apprécierait le challenge olympien. En outre, la piste Valentin Rongier serait toujours d’actualité dans les bureaux marseillais. Reste à savoir si les ventes du club permettront de s’attacher les services de ces joueurs et de bien d’autres…

Articles liés