Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM/PSG : Quand Marcelo Bielsa est comparé à Carlo Ancelotti !

Marcelo Bielsa, OM

Albert Cartier, coach du FC Metz, n’a pas tari d’éloges au sujet de Marcelo Bielsa, allant même jusqu’à le comparer à l’ancien coach du PSG, Carlo Ancelotti.

La belle histoire de Marcelo Bielsa tourne au flop. Leader du championnat et éblouissant en première partie de saison, l’Olympique de Marseille a dit adieu au titre et croise les doigts désormais pour une qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Un échec dû aux méthodes du technicien argentin ?

« BIELSA VA MARQUER LES JOUEURS DE L’OM, COMME ANCELOTTI AU PSG »

Pas pour Albert Cartier, battu avec son FC Metz (2-0) par Marcelo Bielsa. Le coach français a rendu hommage à l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, qu’il a comparé à Carlo Ancelotti, lui aussi très critiqué lorsqu’il était à la tête du Paris Saint-Germain. « Les vrais compétiteurs se reconnaissent en Bielsa. On a critiqué Monsieur Ancelotti, et je dis bien "Monsieur" pour marquer mon respect. Pour Monsieur (il insiste) Bielsa, c'est la même chose. Ce sont pourtant des gens qui aident le football ! » a-t-il confié, dans les colonnes de La Provence. « Bielsa va marquer les joueurs de l'OM comme Ancelotti l'a fait avec ceux du PSG. Ce sont deux entraîneurs qui aiment passionnément leur métier. Ils donnent du bonheur aux gens, aux spectateurs... ».

« BIELSA ET ANCELOTTI AIMENT LEURS JOUEURS »

Loin d’en avoir fini, le coach du FC Metz assure que les spectateurs français se rendront compte de l’apport de Marcelo Bielsa, seulement lors de son départ. Un peu comme Carlo Ancelotti avant lui. « En France, on passe plus de temps à pointer les défauts, qui ne représentent que 10 % d'une personne, qu'à vanter ses qualités, qui correspondent pourtant à 90 %. Ce n'est pas propre au foot, c'est notre identité de franchouillard » a assuré Albert Cartier. « Bielsa, comme Ancelotti, aime ses joueurs. Je ne sais pas si, à l'inverse, ceux-ci les aiment autant. Ceux qui hésitent encore comprendront plus tard qu'ils auraient dû aimer Bielsa tout de suite, comme il le méritait. »

Articles liés