Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Jérémy Morel sort du silence et révèle son choix pour l’avenir !

Jérémy Morel devrait parapher un contrat de 3 ans avec l’OL dans les prochaines heures et l’ancien défenseur de l’OM s’explique sur son départ du club olympien.

Dans les prochaines heures, l’OL devrait annoncer une première recrue officielle pour la saison prochaine en la personne de Jérémy Morel. L’ancien défenseur de l’OM, libre de tout contrat avec le club olympien, serait actuellement dans la cité rhodanienne pour passer sa visite médicale et ainsi parapher un contrat de 3 ans avec Jean-Michel Aulas. Sur son compte Facebook, le Réunionnais s’est expliqué sur son arrivée à Lyon.

« L’OL ENTRE FORCÉMENT EN CONSIDÉRATION »

« Il n’y a pas que le football, il y a la vie d’un homme, d’une famille. Les années difficiles je les ai assumées car c’est mon job, mais elles n’ont pas épargné tout le monde dans mon entourage. Ce nouveau départ, il est aussi pour eux. Quand au choix de la destination, là encore le sportif n’a pas été le seul critère. J’aurais pu partir à l’étranger, découvrir une autre pays, toucher un plus gros salaire, mais pour la santé de mon fils il fallait renoncer à cette idée. Ce n’était pas le bon moment. Restait donc la L1, et quand vous gardez l’envie de jouer dans un autre grand club, l’OL entre forcément en considération. J’entends aujourd’hui parler de trahison, et je peux comprendre la déception de ceux qui m’ont toujours soutenu malgré tout, même dans les moments les plus difficiles. Mais je n’ai jamais triché avec ce maillot, jamais », admet Jérémy Morel.

« JE REVIENDRAI AU VÉLODROME POUR FAIRE MON MÉTIER »

« De bien plus illustres joueurs ont eu à prendre ce genre de décision avant moi. Je tiens à remercier en premier lieu tous ceux d’entre vous qui ont cru en moi malgré tout, des gens comme René Malleville notamment, ainsi que les supporters de la Réunion. Je remercie aussi le club, le Président, l’équipe administrative, mes coéquipiers, le staff médical et bien sûr le coach. Nos retrouvailles seront difficiles, je le sais et je le comprends. Je reviendrai au Vélodrome faire mon métier du mieux possible, comme je l’ai toujours fait. Mais ça aura quoi qu’il arrive pour moi un goût particulier, même sous une autre tunique. L’OM c’est beau, c’est fou, c’est grand. Trop parfois. J’y ai pleuré, j’y ai ri, je n’oublierai pas Marseille », insiste l’ancien défenseur de l’OM.

Articles liés