Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Labrune... Cette pression qui s'accentue...

Coach, joueurs, président... Aujourd'hui, c'est tout l'OM qui est sous pression. Mais Vincent Labrune sait qu'il joue gros en 2016.

« Labrune démission ? Allez-y pas de problèmes, je les comprends. Je ne souhaite pas à mon meilleur ennemi d'être président de l'OM. Ceux qui ont envie de faire des règlements de compte, et bien à la limite on les réglera plus tard. La violence, la haine, je ne peux pas cautionner. C'est abracadabrantesque. L'enjeu, ce n'est pas la compétitivité de l'OM. L'enjeu c'est sa survie. Ma mission est de créer les conditions pour l'arrivée de nouveaux investisseurs.» Vendredi soir, Vincent Labrune a tenu un discours fort au micro d'Infosport+ après une soirée cauchemardesque pour l'OM. La pression est pourtant de plus en plus forte sur le président olympien...

Maintien, Coupe de France, mercato...

En cette fin de saison, l'OM joue clairement son avenir à cour terme. Les Marseillais doivent s'éloigner de la zone de relégation. Mais ils pourraient également remporter la Coupe de France. Pour le long terme, Vincent Labrune sait que le dossier de l'investisseur est celui qui fait le plus parler et qui pourrait remettre l'OM sur les rails. Mais quelle est la situation en coulisses ? Personne ne le sait vraiment. Et l'inquiétude grandit pour le mercato, comme l'a souligné Franck Sauzée : « Les grands joueurs comme Diarra et Mandanda ne seront plus là, qui va-t-on recruter pour un club avec ce standing ? Il faut construire avec de la modestie, ne pas clamer un modèle comme Dortmund. Il n’y a plus droit à l’erreur, les décisions qui vont être prises là vont se payer cash ».

Articles liés