Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Eyraud met les choses au clair pour l'avenir d'Adil Rami !

L'avenir d’Adil Rami à l’OM étant plus que jamais incertain, Jacques-Henri Eyraud a livré ses vérités sur ce dossier épineux du moment. 

Rien ne va plus à l’Olympique de Marseille. Un constat semble accablant pour l’OM : aucune recrue n’a encore débarqué sur la Canebière, ce qui inquiète les supporters au plus haut point. Il est vrai que le fair-play financier ne facilite pas le mercato estival du club phocéen, qui se voit dans l’obligation de vendre. Le cas d’un joueur semble être totalement symptomatique de la situation actuelle : Adil Rami. Le défenseur français fait actuellement l'objet d'une procédure disciplinaire qui pourrait bientôt entraîner son licenciement de l'OM, et le président Jacques-Henri Eyraud a d’ailleurs confirmé la tendance pour l'avenir de Rami.

« Nous aurons une discussion cette semaine »

« Je suis très surpris par la couverture médiatique de cette procédure, qui dit qu’Adil Rami est déjà parti. J’invite chacun à la prudence. Ce qui est sûr, pour moi : Adil Rami doit s’interroger, mais profondément, sur son statut, sur son métier de footballeur professionnel, sur ses droits et devoirs de joueurs, de surcroît champion du monde. On va avoir une discussion avec Adil, très franche, très directe, comme à chaque fois, et je prendrai une décision à la suite de cette discussion. J’ai hâte d’avoir cette discussion avec lui, qui aura lieu cette semaine (...) J’essaie de ne pas avoir la mémoire courte. Je n’oublie pas ce qu’Adil Rami a fait pour ce club lors de la saison 2017-2018, sa contribution à une année magique en termes de jeu et de performances. Un athlète de haut niveau peut avoir des périodes de moins bien. Mais c’est notre rôle de dirigeant de rappeler à l’ordre des joueurs quand nous estimons qu’ils ne font pas tout ce qui est nécessaire pour faire passer le football avant toute autre considération. Cette procédure n’a rien à voir avec les sujets conjugaux d’Adil Rami, elle a été déclenchée avant », a déclaré Eyraud dans une interview accordée à L’Équipe.

Articles liés