Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Bayern Munich

Mercato - Bayern Munich : Les précisions de la Roma sur le transfert de Benatia

Mehdi Benatia

Présent en conférence de presse ce jeudi, le directeur sportif de l’AS Rome Walter Sabatini a brièvement évoqué le cas Mehdi Benatia.

Débarqué à la Roma en 2013 après trois saisons à l’Udinese, Mehdi Benatia a réussi une saison exceptionnelle dans la capitale italienne au point d’être aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du monde. Un nouveau statut qui en a fait l’un des joueurs les plus courtisés sur le marché des transferts cet été, jusqu’à son départ pour le Bayern Munich dans les derniers jours du mercato.

« LE PRÉSIDENT PALOTTA A ÉTÉ COMPRÉHENSIF »

Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le directeur sportif de la Roma Walter Sabatini est revenu sur les conditions du transfert du défenseur international marocain. « En ce qui concerne Benatia, le président Pallotta a été compréhensif, le Bayern Munich nous a informé qu’ils n’apprécieraient pas certaines remarques. Mais j’aimerais tout de même ajouter quelque chose à son sujet, à savoir que lorsque nous l’avons recruté l’été dernier, il a accepté notre offre qui était pourtant inférieure à celle d’un autre club », a-t-il confié dans des propos relayés par Gianluca Di Marzio.

« NOUS AVONS ESSAYÉ DE LE GARDER »

« En janvier, il est venu me voir pour m’expliquer qu’il avait reçu des offres importantes mais qu’il voulait rester à la Roma, à certaines conditions. Nous lui avons dit que la Roma ne pouvait pas rivaliser en termes de salaire et nous lui avons proposé un nouveau contrat équivalent à celui qu’il avait refusé pour nous rejoindre. Il a été très bon avec nous, nous avons essayé de le garder. J’avais fixé un prix élevé car l’indemnité de transfert contre laquelle il est parti cet été a été influencée par tous les événements qui l’ont tourné en simulacre, ce n’était plus le joueur que nous avions signé. Benatia avait déjà affiché un certain mal être en mai, un monolithe qui s’est effrité et a perdu de vue ses convictions. »

Articles liés