Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Quand le scandale Neymar inquiète le Gouvernement pour des raisons… électorales !

Neymar, Barcelone

Alors que les circonstances du transfert de Neymar de Santos au FC Barcelone à l’été 2013 continuent de faire parler en Espagne, le Gouvernement espagnol commence à s’y intéresser de près…

Le FC Barcelone se sortira-t-il un jour du bourbier Neymar ? Si l’attaquant brésilien de 23 ans affole les compteurs cette saison et affiche un niveau de jeu époustouflant en compagnie de Lionel Messi, son compère d’attaque, en coulisses il est en effet à l’origine de nombreux soucis pour les dirigeants du Barça. Ces derniers sont en effet dans le viseur du fisc et de la justice espagnole pour des soupçons de fraude fiscale dans le cadre du transfert de la star en 2013. Ce lundi, un nouvel élément a été apporté par la presse espagnole…

LE PP CRAINT DES REPRÉSAILLES ÉLECTORALES EN CATALOGNE !

En effet, comme l’indique le journal catalan La Vanguardia, relayée par Mundo Deportivo, la récente mise en examen du club et de Josep Maria Bartomeu intéresse particulièrement le Gouvernement de Mariano Rajoy. Alors que le président du Barça assure que le club paye une « facture politique » dans cette affaire suite à son soutien à divers événements autonomistes catalans, le Parti Populaire (PP) de Mr Rajoy craint que ces poursuites lui coûtent de nombreuses voix en Catalogne lors des prochaines élections…

BARTOMEU : « QUELQU’UN A FRANCHI UNE LIGNE ROUGE »

Récemment, Josep Maria Bartomeu avait tenu à taper du poing sur la table dans cette affaire. « Le Barça n’a rien fait de mal. Nous avons recruté Neymar en travaillant avec de grands cabinets d’avocat. Le prix du transfert de Neymar est toujours celui que nous avons annoncé, 57 millions d’euros. Nous ferions tout de la même façon si c’était à refaire. Nous avons réussi à attirer une star mondiale à un prix relativement bas. Certains autres clubs voulaient Neymar, proposant même plus d’argent, mais ils n’ont pas réussi. Cela ne leur a pas plu. Quelqu’un a franchi une ligne rouge. Je ne vais pas dire que le Real Madrid est derrière tout ça, mais le père de Neymar a répété qu’il avait eu deux offres pour Neymar: celle du Barça et du Real Madrid. Le Real a voulu recruter le joueur à un prix supérieur à ce que nous avons payé », a-t-il déclaré.

Articles liés