Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Ce constat sur le départ de Neymar du Barça…

Depuis le départ de Neymar, le FC Barcelone a dû évoluer dans sa manière de jouer. Reynald Denoueix s’est exprimé sur l’évolution du jeu des Blaugrana sans la star brésilienne.

Neymar a été transféré au Paris Saint-Germain lors du dernier mercato estival pour un montant record de 222M€. Pour certains, ce départ a fait du bien au FC Barcelone. En effet, le Barça se serait rééquilibré sans le Brésilien et défendrait mieux. Mais d’autres affirment que perdre l’immense qualité d’un joueur du calibre de Neymar est forcément préjudiciable. Le bilan de la saison barcelonaise sans Neymar est mitigé, avec un doublé national (Championnat et Coupe du Roi), mais une élimination en quart de finale de Ligue des Champions face à l'AS Rome. Reynald Denoueix a tenté de répondre à cette interrogation dans un entretien accordé à Barça Inside.

«C’est différent, Messi et Suarez n’ont plus tout à fait la largeur»

«On ne peut pas savoir. Avec lui, il y a quand même eu des résultats, il ne faut pas l’oublier non plus. Luis Enrique a fait un triplé aussi. Ils ont quand même maintenu la cadence au niveau des résultats. C’était différent. Messi et Suarez, maintenant, ils n’ont plus tout à fait la largeur. Neymar était assez souvent écarté au départ de l’action. Au dernier moment ça changeait parce qu’il rentrait et qu’Alba glissait dans son dos, mais quand même, au départ de l’action, il maintenait une largeur. Avec Messi et Suarez, d’un seul coup, cette largeur n’est plus là, donc il faut trouver autre chose. Je pense que Valverde se retrouve obligé de résoudre le problème qui lui est posé, c’est-à-dire : Neymar n’est plus là. Sachant que Neymar, à la fin, il se coltinait quand même le boulot. Quand le Barça perdait le ballon, dans l’évolution avec Luis Enrique, ça faisait un 4-4-2. Suarez et Messi étaient devant et Neymar pistonnait sur le coté gauche. Plus ou moins bien, mais la plupart du temps, quand même, il le faisait. Donc c’était déjà un 4-4-2. Ce que Valverde a mis en route, c’est aussi un 4-4-2, sauf que c’est sans Neymar », a-t-il alors expliqué. 

Articles liés