Accès direct au contenu

Foot - Mercato - AS Monaco

Mercato - AS Monaco : Quand Ranieri commente sa succession !

Claudio Ranieri, AS Monaco

Alors que la situation de Claudio Ranieri sur le banc de l’AS Monaco semble se dégrader, le tacticien italien a réagi aux bruits de couloirs en conférence de presse.

Claudio Ranieri sera-t-il toujours sur le banc de l’AS Monaco la saison prochaine ? A priori, l’entraîneur transalpin devrait poursuivre son aventure sur le Rocher, avec une solide seconde place de Ligue 1 et une place en finale de la Coupe de France à aller chercher face à l’EA Guingamp le 16 avril prochain. Malgré tout, des tensions en interne avec le conseiller sportif du club, Luis Campos, ont été annoncées et des noms pour lui succéder ont été évoqués par L’Equipe ce jeudi, dont celui de Zinédine Zidane.

« QUELQU’UN POUSSE POUR POUR VENIR ICI »

Interrogé en conférence de presse concernant son avenir, Claudio Ranieri a déclaré qu’il ne s’émeut plus des noms avancés par la presse, bien que selon lui, de nombreux prétendants espèrent lui succéder sur le banc de l’AS Monaco. « Les rumeurs, c’est normal. Mais pour nous c’est important d’être très concentrés. Les rumeurs sont les rumeurs. C’est important de vendre les journaux donc je comprends. Et il y a aussi quelqu’un qui pousse pour venir ici et c’est normal. Je pense que deux ans en arrière, personne n’aurait voulu venir ici. Maintenant tout le monde veut venir donc c’est bon pour moi et c’est bon pour Monaco », a-t-il ainsi conclu, relayé par RMC.

« CES RUMEURS NE SONT PAS JUSTIFIEES »

Un discours parfait pour Claudio Ranieri, qui rejoint les dernières déclarations de son président, Vadim Vasilyev, lors d’une interview publiée sur le site du club. « Je suis étonné ! Je l’ai déjà dit mais Claudio Ranieri est sous contrat jusqu’en juin 2015. Mister travaille extrêmement dur avec tout son staff pour réaliser les objectifs fixés en début de saison. Ces rumeurs ne sont pas justifiées. » Avec une possible Coupe de France à aller chercher, Claudio Ranieri pourrait s’offrir un confortable matelas avant le prochain mercato estival.

Articles liés