Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

EXCLU - Mercato - OL : Destro pisté si Lacazette part

Les dirigeants lyonnais travaillent actuellement sur le profil de l'attaquant international italien, Mattia Destro, qui est sous contrat avec l'AS Rome.

Au niveau offensif, le flou règne un peu dans les bureaux de Gerland. Si Jean-Michel Aulas tente d'obtenir l'accord d'Alexandre Lacazette pour une prolongation de contrat, il n'exclut pas non plus de le vendre si le joueur refuse son offre. Pour cela, le président de l'OL a fixé deux préalables : d'une part, il faut que les clubs acquéreurs mettent un tarif minimal très élevé (30 millions d'euros ?). D'autre part, il faut que le club trouve une solution adéquate pour le remplacer. Le président lyonnais a un temps espéré faire venir André-Pierre Gignac libre, mais l'attaquant de l'OM a privilégié l'offre de Tigres, où il va percevoir un salaire de 5 millions d'euros net par an, ainsi qu'une prime à la signature de 5 millions d'euros. 

DESTRO A ÉTÉ PRÊTÉ AU MILAN AC CET HIVER

Selon nos informations, l'OL serait actuellement en train de plancher sur le profil de Mattia Destro (24 ans), l'attaquant international italien de l'AS Rome, qui a été prêté au Milan AC en janvier dernier. Destro a marqué 8 buts cette saison en Serie A. Destro avait marqué 13 buts l'an dernier sous les couleurs de la Roma. Les dirigeants lyonnais sont intéressés par son profil d'attaquant polyvalent et efficace. 

COMME PRÉVU, L'OL A BOUGÉ SUR BEAUVUE

Dans le même temps, conformément à ce que le 10 Sport avait révélé précédemment, l'Olympique Lyonnais a avancé sur le dossier Claudio Beauvue. L'attaquant guingampais plaît au staff de l'OL, qui a avancé ses pions concrètement ces dernières heures, ouvrant une négociation avec Guingamp.

En défense centrale, Adil Rami est toujours dans le viseur de l'OL. Le contact reste chaud, même si plusieurs éléments sont venus compliquer un peu les choses. D'une part, le salaire de Rami, qui touche 2,5 millions d'euros par an au Milan AC, resterait tout de même un peu lourd pour Lyon. D'autre part, avec l'intervention du FC Séville sur le dossier, ainsi que de clubs anglais et turcs, le Milan AC souhaiterait en priorité un transfert, à un montant autour de 4,5 millions d'euros, alors que l'OL, de son côté, privilégie un prêt avec option d'achat. En clair, même si le dossier reste sérieux, il n’est pas si simple pour l'OL.

A.B. et A.H.

Articles liés