Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : «Il faut protéger les techniciens comme Neymar»

Alors qu’Unai Emery a fait passer un message aux arbitres vendredi concernant le traitement réservé à Neymar et aux techniciens de la Ligue 1, Pascal Garibian s’est prononcé sans détour sur le sujet en prenant en exemple la star brésilienne du PSG.

« C’est important de protéger les joueurs, pas seulement Neymar. Il touche beaucoup le ballon, il cherche beaucoup le un contre un, la percussion, on a besoin de protéger les joueurs. Le football c’est un spectacle, Neymar est un joueur qui subit beaucoup de fautes. L’arbitre a besoin de protéger les joueurs avec normalité », lâchait Unai Emery vendredi en conférence de presse, pointant ainsi du doigt le manque de protection des arbitres envers les profils technique tels que Neymar. Pascal Garibian, le patron des arbitres, a répondu à l’entraîneur du PSG dans les colonnes du Parisien.

« Il faut trouver un équilibre… »

« Les arbitres doivent protéger les techniciens, dont Neymar fait évidemment partie. Ce sont eux qui sont le plus exposés aux fautes. Ils sont dangereux pour l’adversaire et ils possèdent le plus longtemps le ballon. La particularité, c’est que nous avons demandé aux arbitres d’élever leur niveau de tolérance sur les microfautes pour favoriser le spectacle. Mais plus les joueurs enchaînent les dribbles, plus ils éliminent et plus ils sont sujets aux grosses fautes. En permanence, il faut trouver un équilibre entre la protection et l’intensité du jeu. Il faut anticiper des stratégies destructives qui visent à déstabiliser le joueur par une succession de petites fautes. Pendant le match, les arbitres mémorisent le nombre de fautes. A un moment, il y a de la prévention via le capitaine, puis éventuellement des sanctions, même pour une petite faute. Il faut garder de la maîtrise émotionnelle. Les arbitres cherchent à protéger les créateurs, c’est essentiel, mais cela ne signifie pas être naïf et il faut faire preuve de discernement », explique-t-il.

Articles liés