Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Clash : Rabiot raconte un accrochage avec Laurent Blanc !

Grand absent de la finale de la Coupe de France disputée par le PSG contre Auxerre en 2015, Adrien Rabiot avait raté le bus avec le reste du groupe. Ce qui avait donné lieu à un clash avec Laurent Blanc et la direction du club comme l’explique l’international français.

Les faits remontent à mai 2015, alors que le PSG, dirigé à l’époque par Laurent Blanc, s’apprêtait à affronter l’AJ Auxerre en finale de la Coupe de France. Adrien Rabiot, qui avait raté le rendez-vous fixé par la direction du club de la capitale et le bus en direction du Stade de France, avait raté cette finale et l'affaire avait fait parler à l'époque. Interrogé à ce sujet dans les colonnes de L’Equipe Magazine, le milieu de terrain du PSG livre les dessous de ce dossier.

« J’ai reçu pas mal d’appels, notamment d’Olivier Létang… »

« Ce jour-là, j'avais un rendez-vous important et je savais que je ne serais pas à l'heure au rassemblement au Parc des Princes. Bien avant, j'ai prévenu le staff. Et proposé de me rendre directement au Stade de France afin d'être à l'heure. On m'a répondu que non, que tout le monde devait partir ensemble du Parc. Arrivé au niveau de la porte d'Auteuil, il y avait des bouchons, j'ai compris que je serais en retard. Ils m'ont appelé pour me demander où j'en étais. Ils m'ont dit qu'ils m'attendaient. Cinq minutes plus tard, ils m'ont rappelé. Et là, ils m'ont annoncé qu'ils ne pouvaient plus m'attendre et m'ont demandé de me rendre au Stade. Sur le coup, je l'ai mal pris, ça m'a énervé. Ma mère m'a alors demandé si elle me déposait au Stade de France. J'ai dit : « Non, on rentre à la maison ». J'ai reçu pas mal d'appels, notamment du directeur sportif Olivier Létang et du coach. Ils m'ont demandé d'aller au stade. Je n'y suis pas allé. Et le lendemain, ils voulaient que je vienne et en costume. Là aussi j'ai refusé. D'autant que c'était le dernier match de la saison, j'étais déjà en vacances. À la reprise, j'ai eu une discussion avec Blanc et Létang, et les choses se sont vite réglées », lâche Rabiot.

Articles liés