Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Zlatan Ibrahimovic peut devenir un problème… »

Interrogé sur l’impact que pourrait avoir Zlatan Ibrahimovic sur le Paris Saint-Germain, dans un proche avenir, Éric Di Meco a été plutôt critique.

Comme l’année dernière, la saison commence plutôt mal pour Zlatan Ibrahimovic. Handicapé par des pépins physiques, l’attaquant du Paris Saint-Germain ne semble pas encore avoir trouvé son rythme de croisière. En témoigne le match de Ligue des Champions de mardi, face à Malmö (2-0), durant lequel le Suédois a raté plusieurs occasions concrète… que le Ibra « normal » aurait mis au fond sans aucun doute. L’arrivée d’Angel Di Maria, pourrait mettre en exergue le « problème » Ibrahimovic, que certains observateurs pointent du doigt. 

« IBRA N’A JAMAIS ÉTÉ DÉCISIF EN C1 »

C’est le cas d’Éric Di Meco, ancien joueur de l’Olympique de Marseille, qui explique que Zlatan Ibrahimovic pourrait devenir un problème pour le PSG, à l’avenir. « Je suis un pro-Ibra depuis qu’il est arrivé. Il a fait passer un cap au PSG. Mais il peut devenir un problème » a-t-il expliqué, au micro de RMC. « Si tu es obligé de le faire jouer, c’est un problème. Le coup franc hier (mardi), il est pour Di Maria. Imaginez que c’est en finale que ça se passe… Et il peut faire déjouer quelqu’un comme Cavani. Les chiffres, les stats sont là, il n’a jamais été décisif dans les grands rendez-vous de Champions League. Il y avait un joueur aussi emblématique dans notre équipe à Marseille, Jean-Pierre Papin. Et tu gagnes la C1 quand il s’en va… On peut se poser la question sur Ibrahimovic ».

« CET ÉTÉ LES DIRIGEANTS ONT SONGÉ À LE LAISSER PARTIR »

Cet été, Zlatan Ibrahimovic était au cœur de nombreuses rumeurs. Le Suédois était envoyé dans différents clubs. Journaliste pour L’Équipe, Guillaume Dufy était récemment revenu sur l’été de l’attaquant du PSG : « Très franchement, les dirigeants du PSG ont vraiment songé à laisser partir Ibrahimovic cet été. Il y avait des discussions avec Milan, la porte était légèrement entrouverte. Si le PSG avait pu s’en débarrasser cet été, il l’aurait fait. En revanche pour Edinson Cavani, les dirigeants ont tout de suite fermé la porte. C’est quand même un signe ».

Articles liés