Accès direct au contenu

PROMPTEUR EN MARCHE : ACTION !

PSG : Nene et Menez au garde-à-vous avant Lille

PSG : Nene et Menez au garde-à-vous avant Lille

Nene et Jérémy Menez veulent faire taire les rumeurs ronflantes au PSG et calmer le jeu avant la rencontre à Lille. Les deux hommes ont eu droit à des rappels de leur coach et de la direction du PSG sur leur comportement. Ils se mettent au diapason.

Voici deux hommes qui s'entendent plutôt bien dans la vie comme sur les terrains. Deux joueurs qui souhaitent se refaire une image aussi après les divers actualités dont ils onté été la cible . Jérémy Menez et Nene ont affiché un visage serein, tranquille dans les médias ce matin, déterminés à gagner face à Lille ?

Jérémy Menez s'est d'abord confié sur les choix du coach Ancelotti face à Bordeaux, qui ne l'a pas aligné en début de la rencontre : « Le coach a peut-être pensé qu'il y avait des joueurs plus frais que moi, qui pouvaient apporter d'avantage à l'équipe. Il n'y a aucun problème. dans les grands clubs, c'est comme ça. Il faut apprendre à le vivre tranquillement », élève consciencieux l'international français a tenu à détendre ceux qui voient en lui un mauvais garçon : « Je fais des efforts pour sourire plus, mais je ne vais pas complètement changer pour les gens. Moi, je prends les gens comme ils sont. Ceux qui me connaissent savent qui je suis. On peut rire avec moi. je n'ai pas de problèmes avec mes coéquipiers, la presse...» déclare-t-il dans l'Equipe ce jour. L'ancien de la Roma pense aussi que le match contre Lille peut être le révélateur d'une équipe qui se cherche. « Lille, c'est un gros match, qui peut nous réveiller. C'est une équipe qui ne ferme pas le jeu, et on aime les espaces », affirme-t-il. Optimiste et soucieux de rendre une image qui colle à sa personnalité, l'international français passe l'examen avec succès. Son coéquipier Nene, a lui aussi donné des détails sur les récents évènements.

Le Mea Culpa avec Ibrahimovic ?

«Ça peut arriver. Ce n’est pas la première fois ni la dernière. On est tous les deux des compétiteurs, ça veut dire que l’on est concerné par notre travail. Il n’y a aucun problème pour moi. C’est arrivé avec Zlatan, mais il n’y a pas de problème entre lui et moi… Il y a eu un tacle, comme il y en a eu beaucoup avec d’autres joueurs qui n’ont rien dit. Tout le monde veut se montrer davantage aux entraînements. » dit-il dans le Parisien concernant la légère prise de bec de cette semaine entre lui et le Suédois. Nene veut sortir de la polémique et comprend qu'il n'est plus la tête d'affiche de ce PSG new look : « La saison dernière, c’était déjà la même chose avec Javier (Pastore) et j’ai continué à faire mon travail et à bien le faire. Je préfère même, car comme cela j’ai moins de pression et sur le terrain les adversaires me surveillent moins.». Très bon élève en com', le Brésilien. Reçus tous deux avec succès à l'examen oral, reste à passer l'épreuve la plus compliquée : le terrain, ce soir face à Lille.