Accès direct au contenu

Culinaire

PSG : le reproche dAncelotti à Pastore

Adepte de la gastronomie française, Carlo Ancelotti a un petit regret : que Javier Pastore ne l’ait toujours pas invité chez lui pour déguster une spécialité argentine cuisinée par sa mère.

C’était l’un des désirs de Carlo Ancelotti. Dès son arrivée à Paris, le technicien italien a instauré des repas facultatifs pour l’ensemble de l’effectif et du staff après chaque entraînement. Histoire de resserrer un peu plus les liens. Mais facultatifs, donc. Et Javier Pastore a bien compris le message. L’Argentin n’y participe que très rarement, préférant rentrer chez lui avenue Foch pour déjeuner avec sa compagne, Chiara Picone, ou ses parents. « Je ne mange pas au centre d’entraînement parce que je préfère les pâtes de ma mère ou de ma fiancée ! La nourriture du camp des Loges, ce n’est pas trop ma tasse de thé », soulignait-il ce matin dans Le Parisien.

Ancelotti attend une invitation de Pastore
Qu’il se rassure, si c’est pour ça, Carlo Ancelotti ne lui en veut pas. Il le comprend. « Non, non, s’il rentre chez lui parce que la maman elle cuisine, il n’y a pas de problème », a-t-il répondu en conférence de presse. Avant de lâcher une petite boutade, histoire de détendre l’atmosphère : « Le seul problème, c’est qu’il n’invite pas son entraîneur pour lui faire tester la cuisine argentine. » Une viande rouge cuisinée à la plancha, voilà qui devrait faire l’affaire pour le gourmand Ancelotti.