Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Pierre Ménès : « Anigo a perdu les pédales avec ce doigt d’honneur au public »

José Anigo

Tombeur de l’AC Ajaccio en championnat vendredi soir (3-1), l’OM a repris espoir dans la course à l’Europe. Et malgré ce succès, les nombreux problèmes internes qui minent le club phocéen sont loin d’être réglés comme l’explique Pierre Ménès.

À quand la fin des problèmes pour l’OM ? Malgré le succès obtenu face à Ajaccio vendredi soir (3-1), le club marseillais semble encore loin d’être sorti d’affaire, notamment sur ses dossiers internes. Pierre Ménès a fait le point en détail à ce sujet sur son blog officiel, et le journaliste de Canal + a notamment taclé José Anigo pour son attitude avec le public après un geste du doigt qui a porté à confusion.

« À LA LIMITE, LE CLASSEMENT EST ANECDOTIQUE »

« Evidemment, c'est surtout ce qui s'est passé en tribunes qui pose question. Même si j'ai pas mal de contacts sur Marseille, j'ai beaucoup de retours contradictoires. D'un côté, on a le clan Anigo-Labrune qui crie au complot et de l'autre, des supporters qui, pour une majorité d'après ce que je sais, ne supportent plus la façon dont est géré le club par les deux premiers cités. Certains me disent même qu'à la limite, le classement est anecdotique. Et c'est vrai qu'on voit mal comment l'OM pourrait repartir l'année prochaine avec Anigo comme directeur sportif, comme si de rien n'était. Même avec un nouvel entraîneur, qui pourrait être Bielsa aux dernières nouvelles », explique Pierre Ménès sur son blog officiel.

« ANIGO A PERDU LES PÉDALES »

Il poursuit : « Il y a eu des moments très pénibles dans ce match, surtout pour les joueurs olympiens. Scander "Oh hisse, enc…" sur les six mètres de Mandanda, franchement… Même Anigo semble avoir perdu les pédales avec ce doigt d'honneur adressé au public. Je le répète tous les week-ends depuis un moment, la fin de saison va être longue à Marseille… ».

Articles liés