Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Payet réagit à sa suspension et s’en prend aussi à Canal+ !

À l’instar de Zlatan Ibrahimovic, Dimitri Payet a lui aussi été sanctionné pour des propos sur l’arbitrage. Sanctionné 2 matchs, le Français vit très mal cette décision de la Ligue.

Après la décision de la LFP de suspendre Dimitri Payet, l’OM avait vivement réagi à cette sanction, indiquant : « C’est avec colère et écœurement que l’Olympique de Marseille accueille la suspension de 2 matchs infligée à Dimitri Payet par la commission de discipline de la Ligue. L’amalgame constant réalisé par certains médias entre deux affaires sans commune mesure a porté ses fruits. La décision sous pression de la commission de discipline est incompréhensible. » Après le club, c’est désormais au joueur de réagir.

« JE SUIS TRISTE DE SUBIR UNE INJUSTICE »

Contacté par L’Équipe, Dimitri Payet a fait part de son ressenti concernant cette sanction, s’estimant victime d’une injustice : « J'ai le sentiment qu'on veut empêcher l'OM de devenir champion de France. Je prends acte de cette décision, mais la mort dans l'âme. Je suis triste de subir une injustice, de laisser mes coéquipiers pendant deux matches dans cette dernière ligne droite si importante. Les supporters y verront aussi une injustice, celle de ne pas permettre à l'OM de lutter de manière équitable pour le titre ».

« DE LA COLÈRE ENVERS CANAL+ »

Tout comme son club et le PSG, Dimitri Payet a lui aussi pointé du doigt l’omniprésence des caméras de Canal+ : « J'ai de la colère envers les images intrusives de Canal + et de l'émission J +1, qui cherchent constamment à voler la moindre parole et à épier les faits et gestes des joueurs, mais aussi des dirigeants et entraîneurs pour faire de la surenchère. Malheureusement, ils ont réussi à mes dépens. Trop, c'est trop, les limites ont été dépassées et j'ose espérer que les personnes qui ont permis ce lynchage médiatique prendront leurs responsabilités. Je regrette mes paroles, prononcées dans un moment d'extrême tension et de frustration, mais je n'accepte pas qu'on me juge comme une personne mal éduquée et impolie ». 

Articles liés