Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : « Mouiller le maillot, ce n’est pas ça »

OM

Si Elie Baup s’est montré satisfait de l’implication de ses joueurs, certains observateurs soulignent un manque d’ambition et d’envie.

« Je ne suis pas déçu par l’engagement, on est allé jusqu’au bout. » Cette phrase d’Elie Baup après la rencontre ne fait pas l’unanimité. Malgré l’expulsion de Thiago Motta à la 30ème minute, suivie par l’ouverture du score d’André Ayew, l’OM n’a ensuite jamais vraiment mis en danger Salvatore Sirigu, mis à part sur une frappe lointaine de Dimitri Payet. Ce scénario n’a pas vraiment été apprécié par Franck Leboeuf, consultant pour RMC.

« C’EST CATASTROPHIQUE »

« Bien sûr qu’il y a plus de talent à Paris. Mais si on parle de cœur du côté marseillais, et que c’est le seul moyen d’y arriver, il faut aller de l’avant. Il y a la frustration quand on ne voit pas son équipe aller à fond. Mouiller le maillot, ce n’est pas ça. Il faut l’envie d’aller de l’avant. A 11 contre 10, vous devez étouffer votre adversaire, quelle que soit l’équipe. Je n’ai pas vu un bon match car je n’ai pas senti que Paris en première période, ou Marseille en deuxième période, était à fond. C’est dommage que Marseille n’ait pas eu la capacité ou la volonté d’aller chercher les Parisiens. Marseille n’a pas su mettre la pression sur Paris pour les mettre en danger. Les Marseillais n’ont rien créé. C’est catastrophique », a confié le champion du monde 98.

PAS DE LEADER ?

Inquiet par cette prestation, Franck Leboeuf va plus loin : « Je suis sidéré. Les bras m’en tombent. C’est du grand n’importe quoi. On est à 1-1. On souffre en fin de première période, mais dans les vestiaires il doit se passer quelque chose. Là, il y a un manque de leadership. Il n’y a rien. »

Articles liés