Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : «Mitroglou ? On est beaucoup plus gentil avec Valère Germain»

Alors que Kostas Mitroglou est régulièrement critiqué, Didier Roustan estime que le Grec est trop critiqué, notamment par rapport à Valère Germain.

Recruté l’été dernier par l’OM contre un chèque de 15M€, Kostas Mitroglou peine clairement à répondre aux attentes placées en lui. Et l’attaquant grec n’est pas épargné par les critiques notamment des supporters qui n’ont pas hésité à le siffler à sa sortie du terrain contre Valenciennes (1-0, a.p.). Toutefois, pour Didier Roustan, les dirigeants marseillais ont leur part de responsabilité dans ce dossier. Par ailleurs, le journaliste s’interroge également sur le fait que Valère Germain est de son côté épargné alors qu’il ne présente pas des statistiques plus avantageuses.

« Les premiers responsables ce sont les dirigeants marseillais »

« Mitroglou, c’est quand même un joueur qui jouait à Benfica, ça reste un maillon fort du football européen. Il a marqué 18 buts, 16 buts, il est titulaire en équipe nationale de Grèce. Donc il y a un loup quelque part. Les premiers responsables ce sont les dirigeants marseillais. Si tu prends un joueur, qui arrive blessé, et que tu ne le mets pas dans les meilleures conditions. Il n’a qu’une corde à son arc dans un certain système de jeu, et tu ne le fais jamais jouer dans ce système-là. Il ne s’en sortira jamais. J’aime bien Valère Germain, mais on est beaucoup plus gentil et tranquille avec lui. On ne laisse rien passer à Mitroglou. Germain, il a marqué combien de buts depuis son arrivée ? », confie-t-il au micro de La Chaîne L’Équipe.

Articles liés