Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Les vérités de Mathieu Valbuena sur les sifflets du Vélodrome !

Mathieu Valbuena a rejoint l’OL en 2015, un an seulement après avoir quitté l’OM. Les supporters marseillais ont vécu ce mariage comme une trahison et le lui ont fait savoir. Le joueur est donc revenu sur ses rapports houleux avec le Vélodrome.

On se souvient tous de cette image : Un Valbuena en forme de poupée, pendu devant l’un des virages du Stade Vélodrome, un soir de septembre 2015. Ce soir-là, Mathieu Valbuena effectuait son retour à Marseille sous les couleurs de l’OL, un an après ses adieux émouvants aux supporters phocéens, alors qu’il allait rejoindre le Dynamo Moscou. Depuis, les supporters marseillais n’ont pas lâché l’affaire, et conspuent copieusement l'ancien joueur de l'OM lorsqu’ils en ont l’occasion, comme on a pu le voir dernièrement lors du match de préparation opposant les hommes de Rudi Garcia à Fenerbahce.

« Marseille, c’est toute ma vie »

Invité à réagir par La Provence sur les sifflets des supporters marseillais, Mathieu Valbuena a une nouvelle fois rappelé son attachement à l’OM et à la ville de Marseille. Il a également assuré ne pas prendre en compte ses rapports houleux avec certains supporters, qui sont pour lui une minorité : « Je reviens souvent, j’ai toujours eu une maison à Aix. Marseille, c’est toute ma vie. On m’a vu grandir, c’est là où je me suis révélé. Quand je jouais à Lyon, j’ai toujours dit, et je n’avais pas honte de le dire, que l’OM était le club de mon cœur. C’est la vérité. Je suis parti, mais je suis le premier supporter de l’OM. Si certains supporters veulent siffler quelqu’un qui a marqué l’histoire du club, c’est leur problème, ça les regarde. Je sais ce que j’ai accompli pour ce club pendant tant d’années. Je n’en retiens que du positif. Quand je vais à Aix ou Marseille, il n’y a aucune réaction comme ça. Ça concerne une minorité. »

Articles liés