Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Anigo : « Les tags des supporters ? C’est tellement ignoble et lâche ! »

José Anigo, OM

Interrogé au sujet des violentes réactions des supporters suite aux mauvais résultats de l’OM cette saison, José Anigo a partagé son indignation.

Alors que l’OM réalise une saison contrastée, des supporters marseillais avaient manifesté leur colère et s’en étaient alors directement pris à José. Des tags visant l’entraîneur du club phocéen sur les murs du centre d’entrainement Robert Louis-Dreyfus ont alors créé la polémique. Le principal concerné n’a pas manqué l’occasion d’afficher son indignation. 

« IL Y A DES CHOSES AUXQUELLES IL NE FAUT PAS TOUCHER »

« Ce qui s’est passé ces derniers temps, notamment ce qui a été écrit l’autre jour, c’est tellement ignoble et lâche que tu peux te poser la question de savoir si ça vaut le coup de continuer, malgré ton investissement, ta passion et ton amour pour le club. Il y a des limites à ne pas franchir, a justifié José Anigo, le coach du club phocéen, dans l’émission Luis Attaque sur RMC ce jeudi. Les gens t’aiment ou ne t’aiment pas, ça fait partie de notre job, on le sait tous. Mais il y a des choses dont on ne doit pas parler et auxquelles il ne faut pas toucher. La limite a été franchie, je trouve ça dégueulasse et ça m’a touché profondément. »

« ÉCRIRE DES SALOPERIES COMME ÇA SUR UN MUR… »

« Ce qui me fait continuer, c’est que des gens autour et à l’intérieur du club valent le coup qu’on continue à bosser. J’ai une mission de quatre mois. Dans quatre mois, on se posera tous la question de savoir s’il faut continuer l’aventure ou pas, a ajouté l’entraîneur de l’OM. Aujourd’hui, je ne peux pas me poser ce genre de questions. Parfois, des gens parlent de toi et tu ne sais même pas qui ils sont. Ils disent des conneries. Mais écrire des saloperies comme ça sur un mur… On a assez souffert chez nous pour qu’on continue à en prendre un peu. Surtout que quand quelqu’un n’est plus de ce monde, tu n’en parles pas. »

Articles liés