Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Et les cadres ne sont pas encore partis…

Tout va mal à l’OM en ce moment. Vincent Labrune et José Anigo vont avoir du travail cet été pour recomposer un effectif à bout de souffle.

Plongé dans la crise depuis plusieurs semaines, l’OM va tenter de terminer le plus dignement possible la saison. Actuellement sixième, l’OM peut toujours espérer dépasser l’OL, cinquième. Mais guère mieux. L’objectif, pour l’OM, c’est de se relever à partir de cet été. Le mercato estival va être capital, entre l’arrivée du nouvel entraîneur, le départ annoncé de certains cadres, les recrues. Bref, l’été s’annonce très agité dans la cité phocéenne. L’OM n’a pas le choix et ne peut plus se permettre de se tromper.

Mercato - OM : Affaire Valbuena/Payet… Que doit faire l’OM ?

DES CADRES SUR LE DÉPART…

De nombreux cadres sont donc annoncés sur le départ, à l’instar de Steve Mandanda, Nicolas Nkoulou, Souleymane Diawara, Mathieu Valbuena, André Ayew ou encore André-Pierre Gignac. Tous ont des envies d’ailleurs, tous arrivent en fin de cycle à l’OM. Seul Diawara est toutefois en fin de contrat. « Le grand coup de balai va se faire tout seul. La majorité des tauliers va partir. Mandanda, Nkoulou risquent de partir… Vabuena et Ayew également. Je ne pense pas que ce soit si grave que ça entre Payet et Valbuena, même s’ils ne se supportent pas. Valbuena va faire la Coupe dumonde, il a fait le tour à Marseille, il n’est pas aimé dans le vestiaire » , a expliqué Eric Di Meco, ancien joueur de l’Olympique de Marseille, sur RMC. Toutefois, ce ne sera peut-être pas aussi simple…

MAIS SANS OFFRES ?

L’exode des cadres, c’est une possibilité, surtout que le vestiaire est en train d’exploser. Seulement, l’OM ne peut pas se permettre de laisser partir comme ça des joueurs, l’OM n’a pas les reins assez solides pour « sacrifier » des hommes. L’OM attend des offres pour ces joueurs-là. Et qui, de tous les joueurs cités, peuvent être « bien » vendus cet été ? À part Nkoulou, c’est tout sauf évident… « Aujourd’hui, peu de clubs additionnent gros transferts et gros salaires, décrypte un expert du marché dans La Provence. La cote des Olympiens est donc inversement proportionnelle à leur salaire. Plus ils ont des salaires abordables, plus les offres de transfert seront importantes » . Les gros salaires actuels de l’OM ne sont donc pas encore partis… Quel casse-tête pour les dirigeants phocéens !

Articles liés