Accès direct au contenu

Mauvaise pression

OM : Morel et Amalfitano loupent les retrouvailles

Jérémy Morel et Morgan Amalfitano étaient encore Lorientais, la saison passée. Pour leur retour au Moustoir, les anciens protégés de Gourcuff ont failli. Par excès de nervosité, sans doute.

On a coutume de dire que lorsque qu’un joueur revient évoluer sur la pelouse de son ancien club, ses coéquipiers doivent redoubler de vigilance. Les Lorientais étaient donc prévenus au moment d’accueillir l’Olympique de Marseille, et ses deux anciens bretons, Morgan Amalfitano et Jérémy Morel. Finalement, après les quatre-vingt-dix minutes disputées sur la pelouse synthétique, les deux transfuges de Lorient seront peut-être remerciés par leurs anciens partenaires.

Morel enchaîne les bourdes

Jérémy Morel, d’abord. Contesté dans le onze titulaire ces dernières semaines, le latéral gauche n’était pas en grande confiance avant la rencontre de ce soir. Après avoir perdu un ballon dès la première minute de jeu contre Bordeaux, leur offrant ainsi l’occasion d’ouvrir le score, il a récidivé en concédant un penalty, justifié. Morel n’est pas fait pour l’OM, cela devient une évidence.

Amalfitano n’a plus de jus

Amalfitano aussi, n’a pas réussi un grand match. Comme son compère, il souffre ses dernières semaines. Attendu au tournant après ses déclarations cette semaine dans la presse, Morgan n’a rien fait pour se faire pardonner. Nerveux, très nerveux, on l’a vu distribué de nombreux coups, parfois méchants, et passer ainsi à la limite de l’expulsion.

Deux prestations très moyennes. En parfaite harmonie avec la performance d’ensemble marseillaise.