Accès direct au contenu

Comportement irréprochable

OM : Comment Barton sest mis le vestiaire dans la poche

Joey Barton

Joey Barton, interdit de Ligue 1 depuis son arrivée, fera sa première apparition contre Lille, dans dix jours. Mais même s’il n’a pas joué, le milieu de terrain est déjà tombé sous le charme de l’OM. Et inversement.

Privé de son plus grand plaisir. Depuis son arrivée à l’Olympique de Marseille, lors du dernier mercato estival, Joey Barton, patiente. La faute à une expulsion, en Premier League. Apparu quatre fois en Ligue Europa, le milieu de terrain anglais, à la réputation sulfureuse, va bientôt découvrir les prés de Ligue 1. L’évènement est programmé pour la rencontre opposant l’OM à Lille, dans dix jours. Présent sur les ondes de RMC aujourd’hui, le joueur prêté par les Queens Park Rangers est revenu sur ses premiers mois dans la cité phocéenne.

« C’est l’une des meilleures décisions que j’ai prises »

Un tableau marqué par l’absence de nuages. Comme le ciel marseillais, qu'il adore déjà. Barton est arrivé avec l’image d’un bad boy. Mais Marseille l’a accueilli comme un homme : « Je suis très heureux. Je suis à Marseille depuis trois mois maintenant et c’est un super club, avec des gens bien. Tout le monde m’a bien accueilli donc je suis très heureux d’être ici. C’est l’une des meilleures décisions que j’ai prises. Je suis très content d’être à Marseille. Et pas seulement pour la météo, qui est fantastique ! En Angleterre, il fait très froid. Et à Marseille, il faut super beau ».

« Ni l’argent, ni les filles, ni les boîtes de nuit, ni les diamants »

Dans le vestiaire, le constat est le même. Barton s’est parfaitement intégré. En quelques semaines, il a prouvé à ses nouveaux collègues que seul le terrain l’intéressait : « J’ai une très bonne relation avec tous mes coéquipiers. Ils savent que je me bats pour l’équipe, pour le club, pour les joueurs. Je veux juste gagner. Pour moi et aussi pour mon équipe. Je joue au foot pour avoir du succès, pas pour faire les gros titres des journaux. Je me fous de l’argent. J’adore le jeu, être sur le terrain. C’est un grand honneur de jouer pour Marseille. Je suis fier de jouer à l’OM. La chose la plus importante pour moi dans la vie, c’est le football. Ce n’est ni l’argent, ni les filles, ni les boites de nuit, ni les diamants. Je m’en fous. Il n’y a que le foot ».

Une fin de carrière à l’OM ?

Barton se sent si bien qu’il évoque une poursuite de son aventure marseillaise, sans même avoir goûté aux joutes nationales : « Ce n’est pas ma décision. C’est entre les Queens Park Rangers et Marseille. Si j’étais mon choix, je resterais ici pour le reste de ma carrière. J’adore cet endroit, j’ai une super relation avec les gens, le staff, le manager, les joueurs, les supporters… Je me sens comme à la maison. Je n’ai pas encore joué beaucoup de matchs. Je n’en peux plus d’attendre de mettre « le maillot de l’OM » (en français, ndlr), pour montrer aux gens que j’aime jouer au foot ».