Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Taxe à 75 % : Nicollin se démarque des autres présidents

Louis Nicollin n’a pas l’habitude de suivre les mouvements. Sur le jdd.fr, le président de Montpellier émet certaines réserves quant au week-end du grève du 30 novembre.

Les clubs professionnels français menacent de faire grève contre la fameuse taxe à 75% et de ne pas jouer le week-end du 30 novembre. Malgré la protestation des présidents de club, François Hollande est resté inflexible. Le président de la République n’a pas souhaité modifié la loi. Louis Nicollin, le président de Montpellier, n’est pas sur la même ligne que les autres patrons de Ligue 1. «On demande des sous à tout le monde! Je pense sincèrement qu'il faut contribuer » , explique-t-il dans une interview accordée au jdd.fr

Taxe à 75% : Les clubs prévoient une grève !

« SI ON EXPLIQUE MIEUX AUX GENS… »

Nicollin estime toutefois que le côté rétroactif de la loi, avec un budget 2013-2014 déjà engagé, pose problème : « Ce que je trouve scandaleux, c'est de faire des trucs rétroactifs sans nous avoir prévenus. Je crois qu'on ne s'exprime pas bien. Il parait que l'opinion est contre la grève, que les gens s'en prennent aux présidents de clubs qui ont déjà pleins de sous. Ils ont raison! Quand je vois les gens payer des impôts qu'ils ne payaient pas avant, je me mets à leur place… Mais si on leur explique bien qu'on est d'accord pour payer, mais pas sur les contrats déjà signés, ça passerait mieux » .

« ON POURRA RETOMBER SUR NOS PATTES »

Nicollin estime que la taxe coûtera environ 700 000 euros en 2013 au MHSC. « À 700 ou 800.000 euros près, on ne va pas crier au secours. S'il manque 700.000, je serais mauvaise langue de dire qu'on ne pourra pas retomber sur nos pattes. Ce n'est pas pour ça que la DNCG nous mettra à la rue. Il ne faut pas pousser. C'est juste la manière qui ne me plait pas du tout » . Avant de conclure : « Des patrons qui font grève, c'est quand même vachement marrant… » .