Accès direct au contenu

Retour en Angleterre…

LOSC : Joe Cole, pas une priorité pour Seydoux ?

Très bien et vite intégré au football français, Joe Cole ne veut plus quitter Lille. Il l’a laissé entendre la semaine dernière. Son président, Michel Seydoux, est en revanche plus réservé sur cette hypothèse-là. Car le conserver a un prix.

Après une saison compliquée à Liverpool, Joe Cole a retrouvé le sourire à Lille. Et se sent bien. Mieux que jamais, même, à 30 ans. De là à y prolonger son aventure ? Prêté une saison par Liverpool, il n’est pas contre en tout cas, lui qui est tombé sous le charme de la France. « J'aimerais mais ce n'est pas entre mes mains, a-t-il confié la semaine dernière en conférence de presse. Je n'ai parlé à personne à Liverpool. J'attends de leurs nouvelles. Voyons comment Lyon terminera. » Voyons aussi la position des dirigeants lillois, qui prennent actuellement en charge le tiers de ses 430 000 euros mensuels.

Seydoux : « Il faut être raisonnable.. »
Forcément, conserver l’international anglais signifierait le recruter et payer son salaire dans son intégralité. Ce que Michel Seydoux, le président du LOSC, juge pour l’instant improbable et irraisonnable. « Joe Cole s’est exprimé et j’ai trouvé ça formidable. C’est déjà rare qu’un international anglais vienne en France et qu’il déclare publiquement qu’il a envie de continuer, a-t-il d’abord reconnu hier dans Luis Attaque, sur RMC, avant de se montrer plus sceptique. Une discussion devait se tenir aujourd’hui (mardi). Je ne fabrique pas les billets. Il faut être raisonnable. On verra au moment où on fera les choix principaux. Le classement final aura de l’importance dans le mercato du LOSC. »

Vous l’aurez compris, malgré le départ programmé d’Eden Hazard, qui devrait largement renflouer les caisses, le LOSC ne compte pas faire de folies sur le marché des transferts cet été. Même pas pour Joe Cole.