Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Et l’enveloppe pour le mercato estival est…

L’ASSE a du pain sur la planche cet été. Après les nombreux départs de ces derniers mois, l’ASSE doit recruter lors du mercato estival. Sans grands moyens…

L’ASSE a terminé à une excellente quatrième place en 2013-2014. L’ASSE ne cesse de progresser dans la hiérarchie du football français. Le club stéphanois est un club qui travaille bien depuis plusieurs années, notamment depuis l’arrivée de Christophe Galtier à la tête de l’équipe première en décembre 2009. Mais l’ensemble est encore fragile. L’ASSE n’a pas une grosse marge de manœuvre. Le mercato estival s’annonce capital pour les Verts…

40M ENGRANGÉS EN UN AN

Ces derniers mois, l’ASSE a perdu beaucoup de joueurs, beaucoup de cadres, à l’instar Pierre-Émerick Aubameyang (14M d’euros), Josuha Guilavogui (10M), Kurt Zouma (15M) et Faouzi Ghoulam (5,5M). L’ASSE doit remplacer efficacement ces joueurs majeurs. L’ASSE a bien vendu ces joueurs, l’ASSE n’a pas de problèmes financiers mais l’ASSE ne compte pas se mettre dans le rouge pour autant. Ainsi, il ne faut pas s’attendre à des folies cet été lors du mercato. Et ce malgré les plus de 40M d’euros engrangés ces derniers mois avec les ventes de joueurs.

PAS DE GROS MOYENS

Roland Romeyer, le président du directoire du club, a été très clair dès le lancement du mercato. Pour les stars à l’ASSE, il faudra encore attendre. « On n'investira pas plus de 3 millions d'euros sur un joueur. C'est pour ça qu'on a consolidé l'effectif », a expliqué Romeyer. Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance, est encore plus prudent et évoque la somme de 2M d’euros maximum sur un joueur. C’est peu pour rivaliser à l’échelle européenne. Mais l’ASSE n’a pas le choix…

UNE ENVELOPPE DE 8M D’EUROS AU TOTAL

L’ASSE a peu de moyens mais elle ne compte pas rester inactive. Loin de là. Quatre ou cinq nouveaux joueurs devraient débarquer dans le Forez cet été : un défenseur central, un milieu défensif, un arrière latéral, un attaquant et peut-être un gardien. L’ASSE dispose environ d’une enveloppe de 8M d’euros pour faire ses achats cet été (avec donc pas plus de 3M d’euros investis sur un joueur). La première recrue, Kévin Monnet-Paquet, a été enrôlée libre. L’ASSE compte ses sous et souhaite faire un recrutement solide mais mesuré. C’est la stratégie mise en place depuis des années, celle qui fonctionne, celle qui porte ses fruits. Celle qui va permettre à l’ASSE de franchir un nouveau palier ? Pas sûr…

Articles liés