Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE : Quand Galtier fait du Mourinho avec Brandao…

Galtier - Brandao

Dans un long entretien accordé dans les colonnes de L’Equipe ce vendredi, Christophe Galtier revient notamment sur le récent privilège qu’il a accordé à Brandao, et les influences de José Mourinho sur sa gestion des hommes à l’ASSE.

Autorisé à rentrer de ses vacances au Brésil plus tard que l’ensemble de ses partenaires, Brandao avait reçu l’appui de ses partenaires et de Christophe Galtier. Une option qui semble valable au long terme pour le technicien de l’ASSE, qui revient en détail dans les colonnes de L’Equipe sur ce privilège accordé au buteur brésilien.

GALTIER ET LA MÉTHODE MOURINHO

« Il faut être capable de faire comme José Mourinho, à l’Inter, lorsqu’il dit à Sneijder, qui n’est pas bien : "Après le match, tu prends l’avion, tu vas voir ta famille à Madrid et tu reviens dans deux joueurs avant le prochain match". Quand il revient, il est décisif. Là, il n’est pas question de technique, de physique (…) Quand Brandao va au Brésil, je sais qu’il va rentrer plus tard. Je n’attends pas qu’il vienne me demander s’il peut partir. J’anticipe, je réunis mes cadres, je leur explique, je leur demande s’ils valident ma décision », assure l’entraîneur de l’ASSE, qui espère que cette méthode portera ses fruits.

« TU EXCUSES, TU SANCTIONNES, TU CONVAINCS… »

« Je ne pense pas jouer sur l’affectif, c’est trop risqué. C’est plutôt… sur l’humain que je joue. La question, c’est : comment faire en sorte que l’homme qu’est le joueur soit prêt psychologiquement à donner ce qu’l a à donner. Ce n’est pas être gentil, loin de là. Tu donnes une idée directrice, tu la fais respecter. Tu acceptes aussi qu’il puisse y avoir une sortie de route. Tu excuses, tu sanctionnes, tu convaincs (…) Prenons l’exemple de Brandao. Je ne vais pas prétendre que c’est moi qui lui ai fait marquer ses 14 buts le saison dernière. Notre rôle à mon staff et à moi, a été de tout faire pour le mettre ans les meilleures conditions psychologiques pour être performant », assure Christophe Galtier.

Articles liés