Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE : «Oussama Tannane un bad boy ? Je pense que oui»

Alors que la réputation d’Oussama Tannane le précède, un journaliste néerlandais a confirmé cette tendance.

Depuis son arrivée, janvier dernier, Oussama Tannane a convaincu tout le monde chez les Verts. D’un point de vue sportif, ce choix semble donc unanimement salué, mais hors du terrain, c’est différent. L’attaquant marocain a en effet la réputation d’être un joueur assez difficile à gérer et qui a laissé une image pas très positive aux Pays-Bas. Jean-Paul Rison, journaliste pour l’émission néerlandaise FC Afkicken, a confirmé cette tendance.

« Je pense que son image est quand même un petit peu justifiée »

« Un bad boy ? Je pense que oui. S’il a été viré par l’Ajax et le PSV en formation, ce n’est pas à cause de son talent. Il a toujours eu des problèmes de discipline, avec ses entraîneurs… Les clubs n’ont jamais remis en cause son talent. Après, il a aussi été suspendu par son club plusieurs fois. L’Heracles a même justifié sa mise à l’écart après une bagarre à l’entraînement par une “difficulté à contrôler ses émotions”. Je pense que son image chez nous est quand même un petit peu justifiée », lâche-t-il dans une interview accordée à But.

« Il sort un peu de nulle part »

« Il n’a jamais été vu comme un grand espoir aux Pays-Bas. Il sort un peu de nulle part. Des jeunes talents comme Anwar el-Ghazi ou Ricardo Kishna étaient très attendus en Hollande. Lui pas forcément. C’était un élément perturbateur. Il mettait le bordel au centre d’entraînement. Il a été suivi par un psychologue pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus », confiait de son côté Matthieu Rostac.

Articles liés