Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE/OL : Bayal Sall, supporters… Les vérités d’un cadre de l’OL avant le derby !

Anthony Lopes, gardien de but de l’Olympique Lyonnais, est revenu sur les récents évènements autour du derby face à l’ASSE.

Le derby entre l’OL et l’ASSE c’est dimanche. Mais, la pression commence déjà à monter. Moustapha Bayal Sall, défenseur des Verts, a lancé les hostilités. Le Sénégalais a récemment critiqué le comportement des joueurs de l’Olympique Lyonnais, expliquant qu’ils étaient « méchants, agressifs ou vulgaires ». Un retweet de Jean-Michel Aulas, pour répondre au Stéphanois, a agrémenté la polémique et l’ambiance s’annonce électrique à Geoffroy-Guichard.

« Bayal Sall peut dire ce qu’il veut »

Anthony Lopes n’a pas envie de prêter attention aux propos de son adversaire. « Il peut dire ce qu’il veut. Ses déclarations ne changent pas grand-chose. On reste concentrés sur le match. On ne peut pas contrôler ce que dit l’adversaire. Il faudra rester sains tout le match. C’est l’esprit d’un derby » a lancé le gardien de but, dans des propos rapportés sur le site officiel de l’Olympique Lyonnais. « Calmer le jeu par rapport à l’aller ? Ça reste des matchs très chauds sur et en dehors du terrain. C’est dommage que nos supporters ne puissent pas venir. On veut faire un gros match pour eux. C’est important qu’ils soient présents avant notre départ dimanche. Lors d’un derby, il doit y avoir tous les supporters. C’est très rageant ».

« On sait à quoi s’attendre »

L’international portugais a également fait part de sa vision du derby entre l’OL et l’ASSE. « C’est un match complètement différent. C’est le derby. C’est à part. Les deux équipes se doivent de prendre les trois points, peu importe la manière » a expliqué Anthony Lopes. « On doit sortir de ce match avec le sourire. Il n’y a pas de préparation mentale particulière. Ça fait 16 ans que je joue les derbies. On sait à quoi s’attendre. On est prêts. Il faudra mettre beaucoup d’ingrédients... Il n’y a pas de favori dans un derby ».

Articles liés