Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/ASSE : L’appel du pied de Bernard Caïazzo à Nasser Al-Khelaïfi !

Invité à s’exprimer, Bernard Caïazzo, président du comité de surveillance de l’ASSE, n’a pas manqué d’envoyer un message au PSG.

Depuis l’arrivée de QSI à l’été 2011, le Paris Saint-Germain a basculé dans une nouvelle dimension avec l’arrivée de nombreuses stars à l’image de Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva ou bien encore Angel Di Maria. Le PSG règne désormais sur la Ligue 1 et manque cruellement de concurrence en France.

« À la place du PSG, je susciterais de la concurrence »

Interrogé par L’Equipe, Bernard Caïazzo, président du comité de surveillance de l’ASSE, estime que le PSG doit susciter la concurrence en négociant directement avec les clubs français. « À la place du PSG, je susciterais de la concurrence interne... Sur dix ans, si le PSG ne fait pas des émules, si un deuxième club avec des moyens comparables n’émerge pas, il se trouvera en situation quasi monopolistique, ça va inévitablement nuire à notre croissance internationale ».

« Évident que nous devions reprendre le PSG »

Dans le livre PSG Backstage, Nasser Al-Khelaïfi est revenu sur les raisons qui ont poussé QSI à acheter le PSG. « Cela faisait un petit moment que nous avions décidé d’investir dans le football européen. Au moment où il s’est agi de porter notre choix sur un club et après avoir étudié différentes options en Europe, il nous a semblé évident que nous devions reprendre le Paris Saint-Germain. Parce que le club est un symbole de la plus belle ville du monde et le phare sportif d’une mégapole de 12 millions d’âmes. Parce que ce club est une marque très forte. Dès le début, à écouter les réactions des supporters lorsque je les croisais dans Paris, j’ai senti qu’ils étaient derrière nous. C’était le plus important à mes yeux. Cela n’a fait que décupler l’énergie mise dans ce projet. J’ai toujours dit qu’un de mes objectifs était de rendre nos fans heureux ».

Articles liés